Sénégal: Invitée à suspendre ses nouvelles offres illimix - Sonatel Orange annonce la poursuite des échanges avec l'ensemble des acteurs

Sonatel Orange n'a pas tardé à réagir suite à l'invite de l'Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) qui a suggéré à Sonatel ce vendredi 7 août 2020 de suspendre, jusqu'à nouvel ordre, ses nouvelles offres mises sur le marché le 22 juillet 2020.

Dans un communiqué de presse, Sonatel Orange rappelle que toutes ses initiatives commerciales, notamment le lancement de nouvelles offres ou leurs évolutions, sont concertées avec l'Artp dans le respect des textes en vigueur.

Sonatel Orange rappelle qu'à travers cette nouvelle gamme de forfaits mobiles, les tarifs ont baissé pour 91% des clients concernés, notamment ceux ayant les pouvoirs d'achat les plus faibles.

En effet, à travers l'amélioration des offres « jour » et l'introduction d'offres « semaine » avec un débours plus accessible, Sonatel Orange soutient avoir pour objectif de répondre aux besoins accrus de communication des clients en cette période de pandémie Covid 19.

«Conformément à sa politique de communication de proximité, Sonatel a mené des séances d'échanges et d'informations avec les autorités ainsi que plusieurs parties prenantes (associations de consommateurs, honorables députés de l'Assemblée nationale, acteurs de l'écosystème numérique et de la société civile) pour une meilleure compréhension de ces nouveaux forfaits, notamment l'allègement qu'ils constituent pour le pouvoir d'achat des plus vulnérables », lit-on dans le document.

Sonatel Orange souligne qu'elle va poursuivre ses échanges avec l'Artp et toutes ses autres parties prenantes, et s'engage à continuer à offrir à ses clients une accessibilité toujours meilleure aux dernières technologies de communication, une qualité de service aux normes internationales et des prix adaptés favorisant l'inclusion numérique et sociale de tous.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.