Tunisie: Ligue 1 | 18e journée - Entre confirmation et sursaut d'orgueil...

8 Août 2020

Si le leader espérantiste et le néo-promu chebbien cherchent à confirmer leur bonne santé, ce n'est pas le cas des Stadistes et des Hammam-lifois qui espèrent se rattraper après les échecs essuyés lors de la journée précédente.

Les «Sang et Or» auront-ils le sourire tout à l'heure au moment de quitter le Stade du 7-Mars de Ben Guerdane ? Difficile à pronostiquer. Avec la chaleur qu'il fait déjà sur place, les hommes de Mouîne Chaâbani auront, d'entrée, un sérieux handicap à surmonter.

Sur le plan sportif, l'entraîneur espérantiste se déplace cet après-midi à Ben Guerdane, privé des services de l'un des artisans de la victoire devant l'AS Soliman, son buteur Hamdou El Houni, absent pour cause de blessure.

Le technicien «sang et or» récupérera en revanche Fousseny Coulibaly, suspendu au dernier match. Le retour de l'Ivoirien apportera de l'assurance au compartiment défensif. En effet, Coulibaly sera d'un grand apport au premier rideau défensif, maillon faible du dispositif de Mouîne Chaâbani contre les Capbonais de Soliman.

Et si le retour de l'Ivoirien peut rassurer Chaâbani au niveau défensif, ce dernier doit pallier l'absence d'El Houni. Ibrahim Ouattara comme attaquant de soutien à Yassine Khénissi pourra être la solution pour équilibrer l'attaque en l'absence du prodige libyen.

L'Union Sportive de Ben Guerdane, qui pointe en milieu de tableau loin des tiraillements de la zone rouge, cherchera sans doute à faire bonne figure devant le leader, histoire d'amuser la galerie locale et de démontrer par là même qu'elle mérite son rang d'outsider. Mouîne Chaâbani et ses joueurs sont donc avertis : le déplacement à Ben Guerdane, ne sera pas de tout repos.

Un autre outsider cherchera à rester sur sa lancée et à confirmer les bons résultats qu'il ne cesse d'obtenir depuis le début de la saison. Il s'agit du néo-promu chebbien qui a remporté une large victoire à domicile lors de la journée précédente devant le CSHL sur un score sans appel (3-0).

Il recevra cet après-midi l'USM dans la perspective de soigner la réputation qu'il cultive depuis le début de la saison, celle d'un adversaire difficile à manier à domicile. Lassaâd Chebbi et ses joueurs ne seront doute pas du même avis.

ST et CSHL : deux clubs en perte de vitesse !

Du côté de la banlieue-sud, l'heure est plutôt grave. Malmenés à la reprise du championnat par le né-promu chebbien, les Hammam-lifois sont dos au mur.

Classés avant-derniers à une longueur d'avance seulement de la lanterne rouge, les Verts sont menacés plus que jamais par la relégation. En recevant tout à l'heure l'AS Soliman, ils n'ont qu'une seule alternative : remporter la victoire pour s'éloigner un tant soit peu de la zone rouge.

A défaut de gagner, ils doivent obtenir au moins un petit point. En face, la formation capbonaise de Soliman fera un court déplacement à Hammam-lif, sans la moindre pression sur les épaules. Son classement en milieu de tableau plaide en sa faveur.

Sa prestation lors de la journée précédente devant le leader, malgré la défaite, en dit long sur ses atouts offensifs. Par ailleurs, la défense hammam-lifoise ne devra pas perdre du regard l'opportuniste Tidjani Anane.

Une autre école du football tunisien est également en perte de vitesse. C'est du Stade Tunisien dont il s'agit, malheureux perdant à Métaloui dimanche dernier. Contrairement au CSHL, le Stade Tunisien n'est pas dans le rouge, mais il est loin des heures de gloire qu'il a connues au milieu de cette saison.

Enfin, la JSK, une autre grande école du football tunisien qui vit des heures sombres. Lanterne rouge du championnat, la JSK doit réagir en allant chercher au moins un point du Bardo.

A La Une: Tunisie

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.