Madagascar: Infrastructures touristiques - Retombées socio-économiques considérables pour les communautés locales

Les opérateurs touristiques attendent impatiemment la relance du tourisme pour essayer de rattraper les manques à gagner causés par la crise sanitaire.

Les opérateurs touristiques croient au développement rapide du secteur, attendu dès que la relance du secteur sera amorcée. Les investissements se poursuivent malgré la suspension des activités.

Une zone touristique a plus de chance de se développer rapidement par rapport à une autre quelconque. « Grâce à nos infrastructures hôtelières et nos investissements, on fait connaître la richesse de la région, comme le cas de la Région Menabe », a confié Abdulla Danil, PDG du Kimony Lodges and Resort.

« A travers le secteur tourisme, on fait connaissance avec la valeur locale, que ce soit la culture matérielle ou immatérielle, sans parler de la beauté naturelle », a-t-il ajouté.

Investi dans le secteur du tourisme depuis une dizaine d'année, le Groupe ne se limite pas à développer le tourisme à travers des packagings, des nouveaux hôtels, mais travaille de plus en plus en faveur des autochtones.

En effet, pour la réalisation des activités menées dans la région, les populations locales sont prioritaires.

A part embaucher et former des personnes issues des communautés locales pour travailler dans les hôtels et les restaurants, le groupe Kimony Lodges and Resort investit énormément dans la partie RSE en construisant des écoles, effectuant des forages pour offrir aux villages de l'eau potable.

Selon les explications, ces forages d'eau potable participent en effet à la baisse du taux de mortalité infantile et à la lutte contre la bilharziose.

Actions sociétales. Actuellement, plus de cinq points d'eaux sont en place, pour ces cinq villages bénéficiaires. A part le volet social, le groupe participe à l'amélioration de l'environnement naturel, en faisant des reboisements massifs dans les zones dénudées ou dégradées.

Depuis deux ans, le groupe effectue des reboisements de mangroves dans les zones marécageuses, en collaboration avec les partenaires locaux.

Faut-il rappeler que le gorupe Kimony s'étale sur cinq villages dont le Kimony village centre, Kimony plage, Kirintsy be, Ambalanomby et Andimaka. Bref, cette expérience de Kimony Lodges and Resort prouve que les infrastructures touristiques génèrent de multiples retombées sur l'économie et surtout au profit du développement local.

Ce secteur transversal représente 28,9% des rentrées en devises à travers les recettes touristiques, en 2011.

Il contribue à l'économie, à travers les rentrées de devises, et génère également de nombreux emplois directs et indirects dans divers secteurs d'activité tels que le commerce, l'agriculture, l'artisanat, etc.

Pour le cas du Groupe Kimony Lodges and Resort, 400 emplois directs et plus de 1 000 indirects ont été créés.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.