Sénégal: Saint-Louis - Relâchement des populations face à la Covid 19

Malgré la flambée des cas issus de la transmission communautaire notée ces jours-ci dans la région de Saint-Louis, l'on constate malheureusement un relâchement total chez les populations par rapport au respect des gestes barrières.

Partout dans la ville, au niveau des marchés et autres lieux de rassemblement, les populations, notamment les jeunes, ne portent pas de masques. Et les rares personnes qui les portent ne le font pas correctement.

Le constat est fait par nombre de citoyens qui en appellent à la responsabilité des autorités administratives et des Forces de défense et de sécurité.

Ils préconisent que des sanctions sévères soient prises afin de contraindre les populations à respecter les gestes barrières pour freiner la propagation du coronavirus.

En effet, ils sont nombreux aujourd'hui à Saint-Louis à espérer des populations un changement de comportements face à la pandémie de la Covid-19.

Ceci à la suite de l'augmentation du nombre de cas issus de la transmission communautaire dans la région. Une situation qui survient au moment où l'on constate chez les populations un relâchement par rapport au respect des mesures barrières.

Ce que regrettent beaucoup de citoyens saint-louisiens. "Tout le monde savait, d'une façon suffisante, que la maladie de la Covid-19 était toujours là et elle était dangereuse. Mais, malheureusement, il y a eu un relâchement du côté des États un peu partout dans le monde et le Sénégal ne fait pas l'exception.

Et malheureusement aussi, les populations n'ont pas pris en compte l'aspect dangereux de la maladie de la Covid-19", se désole cet homme, la quarantaine et sous le couvert de l'anonymat.

Il ira même plus loin, en rappelant que le port du masque est vraiment obligatoire. "C"est une conscientisation personnelle et chacun devrait le faire pour éviter les nombreux cas de décès liés au coronavirus.

Cette maladie est en train de perdurer dans ce pays et c'est de notre faute car il y a un relâchement total. Tout le monde devrait faire une prise de conscience personnelle", a-t-il dit, tout en préconisant un changement du contenu de la communication relative à la gestion de la Covid-19.

Selon lui, l'État devrait même montrer des images de Sénégalais atteints de la Covid-19 au sein des hôpitaux pour pousser les populations au respect des mesures barrières.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.