Sénégal: Sédhiou - L'Académie se barricade contre la pluie et la Covid-19

Le marathon des examens scolaires démarre la semaine prochaine avec les anticipées de philosophie et ce, jusqu'au mois de septembre.

En prélude à ces sessions, le comité régional de développement (CRD) s'est penché, hier vendredi 7 août sur les modalités pratiques et opérationnelles d'organisation de ces examens.

Au rang des recommandations phares, figurent les dispositions idoines pour apprêter des centres étanches et non inondables ainsi que le respect des mesures barrières contre toute propagation du nouveau coronavirus.

Ce comité régional de développement préparatoire des différents examens scolaires a été une large tribune pour les acteurs locaux du système éducatif de la région de Sédhiou de passer en revue les opportunités et contraintes qui pourraient se présenter durant ces différentes sessions.

«C'était un moment de partage avec l'ensemble des acteurs du dispositif que nous avons pris pour une bonne préparation des examens.

Tous les acteurs, que ce soient les partenaires sociaux, les parents d'élèves, les syndicats, tous ont pris des engagements fermes pour accompagner le dispositif.

Du point de vue de la logistique, de l'hébergement des examinateurs et de l'ensemble des actes du protocole sanitaire, nous nous devons de les respecter pour que l'école ne soit pas un milieu qui fera propager le virus», a notamment déclaré Papa Gorgui N'diaye l'inspecteur d'académie de Sédhiou.

L'hivernage battant son plein dans cette partie sud du pays et annoncé comme seule contrainte éventuelle, l'IA de Sédhiou rassure sur les dispositions prises.

«Nous avons donné des recommandations fortes pour que l'ensemble des centres qui pourraient ne pas être fonctionnels soit délocalisé.

Heureusement que jusqu'ici nous n'avons pas connu de délocalisation mais nous continuons à surveiller», relève l'inspecteur d'académie de Sédhiou, Papa Gorgui N'diaye.

Par ailleurs, Maurice Latyr Dione l'adjoint au gouverneur de Sédhiou chargé des affaires administratives a indiqué que «on a demandé aux uns et aux autres à veiller à offrir aux candidats et aux examinateurs les meilleures conditions de travail et nous avons également insisté sur le respect des mesures sanitaires et sécuritaires.

Nous veillerons à sécuriser les centres d'examens et les épreuves. Nous insistons à ce que les parents aident les élèves dans la dynamique du respect des mesures barrières contre la Covid-19.

Nous invitons aussi les parents à s'assurer que leurs enfants ne viennent pas au niveau des centres d'examen avec un téléphone portable car, c'est un motif de sanction qui peut les pénaliser et pour beaucoup d'années».

A signaler que les épreuves anticipées de philosophie sont prévues pour le mercredi 12 août, les épreuves physiques du CFEE du 06 au 08 août, les épreuves physiques du BFEM du 21 au 31 août, épreuves écrites du CFEE et l'entrée en 6ème du 20 au 21 août avec 13.416 candidats, les épreuves écrites du baccalauréat général le 02 septembre avec 4.924 candidats et enfin celles écrites et orales du BFEM le 14 septembre prochain avec 4.944 candidats.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.