Ile Maurice: Marée noire - La France offre son soutien

La France a répondu favorablement à l'appel à l'aide du Premier ministre mauricien. Paris va apporter une aide matérielle à l'île Maurice, menacée par une marée noire depuis que le vraquier « MV Wakashio » s'est échoué fin juillet sur un récif du sud-est de l'île Maurice.

« Lorsque la biodiversité est en péril, il y a urgence d'agir. La France est là. Aux côtés du peuple mauricien.

Nous déployons dès à présent des équipes et du matériel depuis La Réunion », a écrit Emmanuel Macron sur son compte Twitter.

Pravind Kumar Jugnauth, le Premier ministre mauricien, avait annoncé samedi sur Twitter avoir demandé l'aide de la France.

« Le naufrage du #Wakashio représente un danger pour l'île Maurice. Notre pays n'a pas les compétences et l'expertise pour le renflouage des navires échoués, c'est ainsi que j'ai sollicité l'aide de la #France à @EmmanuelMacron », avait-il écrit.

Lorsque la biodiversité est en péril, il y a urgence d'agir. La France est là. Aux côtés du peuple mauricien.

Vous pouvez compter sur notre soutien cher @PKJugnauth. Nous déployons dès à présent des équipes et du matériel depuis La Réunion. https://t.co/uxoNhAQWfS

Emmanuel Macron (@EmmanuelMacron) August 8, 2020

Le président français s'est donc engagé ce samedi 8 août à apporter une aidematérielle à l'île Maurice, menacée par une marée noire depuis que le vraquier « MV Wakashio » s'est échoué fin juillet sur un récif du sud-estde l'Etat de l'océan Indien.

La préfecture de la Réunion a précisé ensuite, sur Twitter également, que « La France apporte son soutien à Maurice dans le cadre de l'épisode de pollution qui touche ses côtes.

Près de 21t et 80m3 de matériel et des experts sont partis ce matin de #LaRéunion, par avion militaire et à bord du navire de la marineNationale Le Champlain. »

La France apporte son soutien à Maurice dans le cadre de l'épisode de pollution qui touche ses côtes.

Près de 21 t et 80m3 de matériel et des experts sont partis ce matin de #LaRéunion, par avion militaire et à bord du navire de la marine Nationale Le Champlain. pic.twitter.com/cGfwZI19Fs

Préfet de La Réunion (@Prefet974) August 8, 2020

Le vraquier « MV Wakashio », appartenant à un armateur japonais mais battant pavillon panaméen, voyageait à vide mais transportait 200 tonnes de diesel et 3 800 tonnes d'huile lourde, selon la presse locale. Son équipage a été évacué.

Il est échoué sur la pointe d'Esny, une zone humide classifiée Ramsar, comme le parc marin de Blue Bay proche et lui aussi menacé.

Le Premier ministre mauricien a remercié Emmanuel Macron sur Twitter: « Mes remerciements les plus sincères au Président français, @EmmanuelMacron, pour sa précieuse aide en réponse à la crise écologique à laquelle notre pays est confronté. Une fois de plus, la France, nation amie de Maurice se tient à nos côtés dans ces moments difficiles. ».

Ce samedi en fin de journée, le Premier ministre mauricien a fait état sur Twitter de « progrès notables » dans les « opérations de sauvetage pour contenir la pollution marine ».

Depuis le naufrage du Wakashio, les autorités ont entrepris, malgré la forte houle, des opérations de sauvetage pour contenir la pollution marine.

Les conditions climatiques s'étant améliorées depuis 48 heures et grâce à des moyens additionnels, les progrès sont notables. pic.twitter.com/LR9swOsuNq

Pravind Jugnauth (@pjugnauth) August 8, 2020

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.