Algérie: Covid-19 - Dispositif sur l'ouverture progressive des mosquées

Alger — Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a arrêté un dispositif sur l'ouverture "progressive et contrôlée" des mosquées", dans le "strict respect" des protocoles sanitaires liés à la prévention et à la protection contre la propagation de l'épidémie du Covid-19, indique samedi un communiqué des services du Premier ministre.

"En application des instructions de Monsieur le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, données lors de la réunion du Haut Conseil de sécurité du 3 août 2020 et au terme des consultations avec la Commission de la fatwa du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs et le Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus (Covid-19), le Premier ministre a arrêté le dispositif de mise en œuvre de la décision portant ouverture graduelle, progressive et contrôlée des mosquées, dans le strict respect des protocoles sanitaires liés à la prévention et à la protection contre la propagation de l'épidémie", précise la même source.

S'agissant des 19 wilayas où le confinement partiel a été levé, "les mosquées ayant une capacité supérieure à 1. 000 fidèles seront rouvertes à partir du samedi 15 août 2020 pour les cinq prières quotidiennes, durant toutes les journées de la semaine, à l'exception du vendredi où seules les prières du Asr, Maghreb et Icha sont accomplies".

Le communiqué précise que "l'ouverture programmée des mosquées concernées doit se faire par arrêté du wali qui sera affiché à l'entrée des mosquées et sous le contrôle et la supervision des directions de wilaya des Affaires religieuses et des Wakfs, à travers les fonctionnaires de la mosquée et les comités des mosquées et ce, en étroite coordination avec les services de la protection civile et des APC et avec le concours des Comités de quartiers et du Mouvement associatif local".

Le même dispositif prévoit également "l'interdiction de l'utilisation des climatiseurs et des ventilateurs, l'aération naturelle et la désinfection régulière des mosquées, l'affichage des mesures barrières et de prévention, alors que l'accès à la mosquée demeure soumis au contrôle préalable au moyen d'appareils thermiques".

Le communiqué précise que "les walis sont chargés de veiller au strict respect de ces mesures de prévention et de protection qui seront précisées, en tant que besoin, par un arrêté de wilaya et de procéder à des inspections inopinées pour s'assurer de l'observation du dispositif mis en place", ajoutant qu'il "demeure entendu que le non respect de ces mesures et en cas de signalement de contamination, la fermeture immédiate de la mosquée concernée sera prononcée".

Dans ce contexte de crise sanitaire, "il s'agit de faire de la mosquée un exemple d'organisation et de discipline pour tous les citoyens dans cette lutte contre la propagation de cette pandémie", souligne la même source.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.