Congo-Brazzaville: Djoson philosophe et son Super Nkolo Mboka présentent l'album « Multicolor »

La cérémonie de présentation de ce premier album lancé après le confinement, a eu lieu à la galerie du musée du bassin du Congo des Dépêches de Brazzaville, le 7 août.

Après sa sortie numérique il y a quelques mois par la maison Cyriaque Bassoka distributions du feu producteur éponyme, l'album « Multicolor » qui est le résultat des expériences de l'artiste vécues dans les pays hispano-lusophones de l'Amérique latine, « Multicolor » est dorénavant disponible en support physique (compact disc et vidéo) grâce aux efforts d'Anitha Ngapy Productions.

Cet opus qui est un véritable régal des belles sonorités contient douze titres. Il s'agit de : "Hola-Ola"; "Rumba na piste"; "Salsa del Congo" ; "Efandza nteke" ; "Samba do Congo"; "Envoûtement" de Djoson philosophe ; "Pecheur Mundele" de Mboloko ; "Autrui" de Fred Givson ; "Souci fort" de Davor k ; et enfin "Ya Dious" ; "Mayi ya lobo" ; et "TO bina" de Djoson philosophe.

Album pluridimensionnel, « Multicolor » est un condensé de plusieurs styles de genres musicaux, entre autres, la rumba, la salsa, la samba, le folklore, et le ndombolo. Cet opus avait déjà permis au public mélomane de la bonne musique de déguster quatre titres des douze, à savoir : "Envoûtement", "Rumba na piste", "Efandza nteke" et "TO bina".

« Multicolor » est le mélange des couleurs dans la musique. Il est selon le président de l'orchestre Super Nkolo Mboka, le mélange des styles pour sortir de la monotonie qui tue à petit feu la musique congolaise, et surtout pour lutter pour la visibilité de la musique congolaise à l'étranger.

Cette conférence de presse, a été l'occasion pour Djoson philosophe d'expliquer à la presse le contenu et la profondeur de ses messages contenus dans cet opus.

« L'album Multicolor, est le premier album à être mis sur le marché après le confinement en cette période de Covid-19. Sans la musique on est rien. Multicolor, c'est un album de l'indépendance. C'est tout aussi un album du Vivre ensemble », a lancé Djoson philosophe.

Quant à la question de savoir quelle est sa chanson préférée ? Djoson philosophe a répondu en bon père de famille. « Un papa qui a plusieurs enfants ne peut choisir l'un d'entre eux pour dire que c'est lui le meilleur. Bref, je n'ai pas un choix particulier. Chaque chanson à son inspiration. Je les aime toutes. »

Djoson philosophe a profité de l'occasion pour remercier le directeur des rédactions des Dépêches de Brazzaville, Emile Gankama, pour son apport technique (critiques et conseils) dans la composition de certaines chansons ramenant vers la rumba Ondemba.

Qui est Djoson philosophe ?

De son vrai nom Morel Jonathan Mobassi, Djoson philosophe est un artiste musicien qui a commencé la musique dans un style folklorique appelé Swede-Swede.

C'est dans ce style que son groupe s'appelait Super Tam-Tam Nkolo Mboka. Décidant de se lancer dans la musique moderne avec pour genre musical, la rumba, à Kinshasa en 1997, ledit groupe est devenu Super Nkolo Mboka.

Djoson philosophe et orchestre comptent à ce jour quatre albums plus un single. Il s'agit de, « Sacrifice » en 1999, « 10 sur 10 » en 2005, « The Winner » en 2013, le single « OPAIO » en 2015, et actuellement « Multicolor ».

Ces différents albums ont permis à l'artiste et son orchestre de saisir plusieurs opportunités dans leur parcours. Ils ont participé à plusieurs festivals, parmi lesquels, la cinquième édition des Africans Music Awards (AFRIMA) en 2018 dont ce groupe a été le seul à représenter le Congo) ; au troisième congrès de la Culture, sport et jeunesse de l'Union africaine à Alger (Algérie) en 2018 ; le festival des meilleurs instrumentistes d'Afrique (FMIA) en 2017 ; à la rencontre musicale à la Playa larga de Mantanzas à Cuba en 2015 ; au festival des musiques noires à Salvador de Bahia au Brésil en 2013 ; à la rencontre des professionnels des musiques de l'Afrique centrale et dans la région des grands lacs initiée par la Francophonie à Kinshasa (RDC) en 2011 ; ...

L'artiste et son orchestre ont remporté des prix dont, le prix d'excellence pour la visibilité de la musique congolaise à l'étranger en 2019 ; la distinction honorifique dans la catégorie musique par l'ambassade fédérale de Russie ; sans oublier le prix de la réincarnation des deux rives à la première édition de Pool Malebo Music Awards en 2019 ; le trophée Studio 210 dans la catégorie prix de la créativité pour "Rumba na piste" et "Efandza nteke" deux concepts innovateurs.

Notons que la cérémonie de présentation de l'album « Multicolor » s'est déroulée en présence du président de l'Union des musiciens congolais (UMC) Godefroy Magloire Bonguili dit Pape God, et du directeur des rédactions des Dépêches de Brazzaville, Emile Gankama, et de la Radio Mucodec, Privat Tiburce, ainsi que de nombreux artistes musiciens.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.