Egypte: Sénatoriales - Début du silence électoral

Le chef de l'Autorité nationale des élections, Hani Lachine a annoncé ce samedi à midi la fin de la propagande politique pour les élections sénatoriales et le début du silence électoral en vertu duquel toute prise de parole des candidats est interdite.

Nous nous sommes mis à distance égale des candidats au scrutin de liste et uninominal depuis le lancement de la propagande électorale le 26 juillet 2020 et tous ont pu bénéficier d'un même temps de prise de parole, a indique Hani Lachine.

M. Lachine a appelé les candidats à assumer leurs responsabilités et à suspendre toute publicité électorale afin de laisser aux électeurs le temps de choisir le candidat qu'il juge le meilleur pour les représenter à la chambre haute du parlement

A La Une: Egypte

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.