Soudan: Signature de document sur la cessation des hostilités entre les Fallata et les Taayesha

Nyala — Les chefs des tribus des Fallata et des Taayesha dans l'État du Sud Darfour, Yousif Al-Samani et Mahmoud Abdul-Rahman Bushara, respectivement, ont signé un document de cessation des hostilités en prélude à la réconciliation en conséquence des événements d'une dispute tribale entre les deux tribus dans la région de Majingri dans la localité Dafog dans laquelle un certain nombre de personnes ont été tuées et blessées.

Le Wali (gouverneur) de l'État du Sud Darfour, Musa Mahdi, a affirmé, après avoir reçu le document des chefs des deux tribus, sa disposition à soutenir la mise en œuvre de l'accord, appelant les tribus des Fallata et des Taayesha à se tenir au côté de la cessation des hostilités avant la convocation d'une conférence de réconciliation très proche.

Il a révélé la formation d'un comité pour enquêter sur les événements en plus d'envoyer une force conjointe dans la région de Majingri.

Mahdi a averti que la loi pénale et la loi d'urgence seront appliquées de manière décisive contre les personnes indisciplinées qui tuent des innocents et portent les armes illégales, ajoutant que les motos seront confisquées dans l'État.

Le chef de la tribu des Taayesha, Mahmoud Abdul-Rahman Bushara, a déclaré que les événements qui se sont produits ont été mis en scène par des personnes indisciplinées d'une tribu inconnue, faisant allusion à la coexistence entre les Fallata et les Taayesha.

Il a dit qu'environ de 1000 familles de la tribu des Fallata vivaient avec des Taayesha dans la région de Rehaid Al-Berdi.

Bushara a souligné l'engagement de sa tribu à documenter la cessation des hostilités, appelant le gouvernement de l'État du Sud Darfour à arrêter les personnes indisciplinées impliquées.

Le chef de la tribu des Fallata, Yousif Al-Samani, a déclaré que les relations entre sa tribu et les Taayesha sont caractérisées par l'amitié et le respect, ajoutant que les attaquants indisciplinés ont des ambitions et des bénéfices qu'ils cherchent à réaliser.

Il a également affirmé leur engagement au document, assurant la résolution des Fallata pour surmonter la dispute.

A La Une: Soudan

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.