Angola: TAAG rapatrie 800 Angolais du Portugal

Luanda — Au moins 800 Angolais bloqués au Portugal depuis mars, sur un total de 2100 qui ont exprimé leur intérêt à rentrer en Angola, pendant cette période de covid-19, sont déjà dans le pays, dans le cadre d'un programme de rapatriement de citoyens angolais.

Sur ce groupe de personnes rapatriées, 286 sont arrivées vendredi (7), dans le deuxième vol de TAAG réservé pour Lisbonne. La compagnie aérienne angolaise se rendra le 21 août et le 4 septembre au Portugal dans le même but.

Le premier vol, dans cette phase de calamité publique que l'Angola connaît depuis le 26 mai, a rapatrié (le 24 juillet) 279 passagers angolais et portugais, autorisés par la Commission multisectorielle pour la prévention et la lutte contre le Covid-19.

À la suite de vols humanitaires, TAAG a transporté, le 30 juillet, 283 Angolais affligés qui se trouvaient dans la ville portugaise de Porto. En ce moment, 1300 compatriotes attendent leur tour à Lisbonne.

Selon les calculs de l'Angop, depuis le 24 juillet, la compagnie TAAG a ramené au pays 848 passagers, à bord du Boeing 777-300.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.