Angola: Covid-19 - Les patients asymptomatiques traités à domicile

Luanda — Les patients asymptomatiques devraient, à partir du 15 août, être soignés à domicile, a déclaré samedi à Luanda, le ministre d'État et chef de la Maison civile du Président de la République, Adão Almeida.

Selon le ministre, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse sur les nouvelles mesures adoptées par le gouvernement angolais dans le cadre de la lutte et de la prévention du Covid-19, qui seront en vigueur entre le 15 août et le 8 septembre, il s'agit d'une nouvelle approche qui sera mis en œuvre par les autorités sanitaires.

Cependant, Adão de Almeida a déclaré que cela ne se produira que si la résidence de la personne infectée dispose des conditions d'isolement, l'empêchant de contaminer les autres membres de la famille.

«S'il n'y a pas de conditions, le patient sera soumis à un traitement et à un suivi dans les centres créés à cet effet», a-t-il souligné.

Selon Adão de Almeida, la personne concernée doit signer un document dans lequel elle s'engage à respecter les postulats en matière de prévention.

"La violation de la quarantaine à domicile est passible d'une amende allant de 250 000 à 300 000 kwanzas", a averti le ministre.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.