Ethiopie: Vague de démissions autour du Premier ministre Abiy Ahmed

En Ethiopie, c'est la seconde démission en un peu plus d'un mois d'un cadre de l'administration proche du pouvoir en place. Le patron de la commission des créations d'emplois a quitté ses fonctions. Ephrem Tekle l'a annoncé vendredi. Officiellement pour « raisons personnelles ». En juin, le commissaire à l'investissement avait fait de même. Tout comme le ministre de la Santé, en décembre dernier.

Dans les trois cas de démission, il s'agit de hauts-fonctionnaires, plutôt jeunes, actifs sur les réseaux sociaux. En bref, le parfait visage des réformes portées par les équipes autour du Premier ministre, Abiy Ahmed: un visage communicant, moderne, libéral. Mais, contrairement, au chef du gouvernement, les trois hommes ne sont pas membres du parti au pouvoir. Abiy, lui, a fait toute sa carrière au sein du régime en place depuis 1991.

Ephrem Tekle, commissaire à l'emploi, Abebe Abebayehu, commissaire à l'investissement, pourquoi partent-ils ? Ils n'ont pas publiquement fait mention de désaccords. Mais leurs lettres de démission sont arrivées sur le bureau d'Abiy Ahmed en pleine crise politique. Le bilan en termes de droits humains du Premier ministre est de plus en plus critiqué. De quoi décourager les moins politisés de la haute administration ?

Le journal The Reporter affirme qu'une autre figure pourrait partir. Hallelujah Lulie, directeur d'un cercle de réflexion public. Différentes sources évoquent auprès de l'hebdomadaire addisois une pression. Pression de plus en plus forte des militants du Parti pour resserrer les rangs et renouer avec ce qui fait la marque de l'Ethiopie depuis 30 ans: le mélange entre parti et Etat.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.