Sénégal: Police - 10 110 personnes interpellées pour non-respect du port du masque en juillet

La police Sénègalaise
9 Août 2020

Parallèlement à ses actions de lutte contre la délinquance, la Police nationale a interpellé 10 110 personnes pour non-respect du port du masque au cours d'opérations de contrôle menées en juillet dernier, selon un communiqué de son Bureau des relations publiques.

Les agents mènent quotidiennement des actions de lutte contre la pandémie de la Covid-19 conformément aux nouvelles orientations présidentielles instituant le port obligatoire du masque, la lutte contre les rassemblements dans les lieux de loisirs, etc...

LUTTE CONTRE LA CRIMINALITÉ

2886 personnes arrêtées en juillet pour diverses infractions

Les opérations menées par la Direction de la sécurité publique, au cours du mois de juillet dernier, ont abouti à l'interpellation de 2886 individus pour diverses infractions, dont 16 de nationalités étrangères, selon un communiqué émanant du Bureau des relations publiques de la Police nationale.

Parmi eux, 334 ont été appréhendés pour atteinte aux biens (vols, recel, abus de confiance, détournement, escroquerie), 150 pour infractions au Code des drogues, 109 pour atteinte aux personnes (homicides, accidents, tentative de meurtre, coups et blessures volontaires, violences à ascendants, viol, attentat à la pudeur), 164 pour atteintes à la paix publique.

L'ivresse publique manifeste a justifié l'arrestation de 380 personnes et la vérification d'identités a permis d'appréhender 1848 individus.

Le communiqué révèle le démantèlement de sept bandes, dont six pour association de malfaiteurs et vol en réunion avec violence commis la nuit, et un pour trafic d'armes à feu à Touba ayant permis de saisir 105 armes, dont 21 de fabrication artisanale, 72 fusils et 12 pistolets automatiques.

Toujours au cours du mois de juillet, la Police a constaté quatre atteintes à l'intégrité physique ayant entraîné la mort d'hommes, dont trois élucidées. Plusieurs personnes ont été interpellées pour faux monnayage ; ce qui a permis la saisie de faux billets de banque d'une valeur de 18,7 millions de FCfa.

Concernant la drogue, la Direction de l'office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (Docrtis) a réussi à démanteler plusieurs groupes criminels en juillet, saisi 97,150 kg de chanvre indien et mis 49 personnes à la disposition de la justice, dont 32 pour trafic.

Quant à la Direction de la police judiciaire, elle a arrêté 94 personnes, dont 13 de nationalités étrangères, pour diverses infractions. Il est reproché à 26 parmi ces individus des crimes et délits contre la chose publique, usurpation d'identité et faux et usage de faux.

Trente six ont été arrêtés pour crimes et délits contre les particuliers (diffamation, abus de confiance, escroquerie, recel et rétention de documents) et 32 pour infractions aux Tic (sextorsion, transactions frauduleuses, harcèlement, chantage, injures... ) et neuf pour infractions au Code des drogues (trafic international et intérieur d'haschich).

« L'examen de l'évolution de la criminalité permet de conclure à une tendance baissière depuis le mois de janvier 2020 avec un taux d'élucidation de plus de 98 % pour des crimes généralement de nature passionnelle et domestique », constate le communiqué.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.