Mali: Le Premier ministre présente sa feuille de route de sortie de crise

Après avoir reçu, vendredi, du président malien Ibrahim Boubacar Kéita, sa lettre de mission, le Premier ministre malien, Boubou Cissé, a élaboré une feuille de route de sortie de crise.

Il a entamé, dans ce cadre, une série de rencontres avec la classe politique malienne. Samedi, il a ouvert les consultations en recevant la majorité présidentielle qui a amendé le document, avant de l'adopter.

Le document, qui prend en compte les recommandations de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest pour sortir de la crise malienne, va plus loin. Il appelle à un rassemblement national pour une gouvernance plus vertueuse.

Pour avoir des élections transparentes, le Premier ministre propose la création d'un organe unique de gestion des élections. Et puis, il remet sur la table une décision du dernier dialogue national inclusif qui ne figurait pas à la une des résolutions: le dialogue avec les jihadistes maliens.

Après sa rencontre avec, les partis de la majorité, Boubou Cissé est plutôt satisfait. « La majorité a eu à faire des propositions, des commentaires qui ont été pris en charge. Un nouveau document a été élaboré et validé aujourd'hui (samedi) par la mouvance présidentielle. »

Et à l'opposition, il tend la main: « Le message que je souhaite lancer aux acteurs de l'opposition, en particulier au mouvement du 5 juin, le M5, c'est d'accepter cette demande de dialogue »

Pour le moment, les opposants ne sont plutôt pas prêts à discuter avec lui de ces propositions de sortie de crise.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.