Algérie: La prévention doit être au centre de la réforme du système de santé publique

Alger — La politique de prévention doit être au centre de la réforme du système de santé dans le pays, a estimé dimanche à Alger, le président de la cellule chargée des investigations et des enquêtes épidémiologiques, Pr Mohamed Belhocine, ajoutant que l'Algérie "a tous les moyens d'asseoir un système de prévention des plus efficaces".

"En plus des enquêtes épidémiologiques, la politique de prévention, négligée volontairement ou involontairement, doit revenir au centre de la réforme du système de santé publique" en Algérie, a préconisé Pr Belhocine, soutenant que le pays "a tous les moyens pour le faire".

Le président de la cellule chargée des investigations et des enquêtes épidémiologiques, qui s'exprimait sur les ondes de la Radio nationale, a relevé qu'il était impossible de faire "fonctionner un système de santé publique sans prévenir la survenue de maladies à travers un système d'information sanitaire et de prévention des plus efficaces".

S'agissant de la situation épidémiologique causée par la propagation du Coronavirus (Covid-19), Pr Belhocine a privilégié "une prise de conscience" par les citoyens au lieu de "mesures coercitives" pour limiter l'impact de ce virus, estimant qu'une solution intermédiaire, qui soit "un équilibre entre le contrôle de l'épidémie et la reprise d'une vie la moins porteuse de risques pour les citoyens, est la seule solution".

Par ailleurs, Pr Belhocine a mis en garde contre la propagation, dû à la perturbation du programme de vaccination, de l'épidémie de la rougeole.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.