Burkina Faso: Energies renouvelables - Action canicule 4 pour la promotion des kits solaires

L'Agence nationale des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique (ANEREE) a lancé, le vendredi 7 août 2020 à Ouagadougou, l'Action canicule 4, sous le thème : « Promouvoir l'accessibilité des kits solaires et des équipements à haute efficacité énergétique aux ménages ».

Mettre à disposition des kits solaires et des équipements à haute efficacité énergétique pour assurer l'électrification des ménages pendant la période de canicule, tel est l'ambition de l'Agence nationale des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique(ANEREE).

Ainsi, pour la mise en œuvre de son « programme 10 actions canicules » initié l'année dernière, elle a lancé, le vendredi 7 aout 2020 à Ouagadougou, « Action canicule 4 », sous le thème : « Promouvoir l'accessibilité des kits solaires et des équipements à haute efficacité énergétique aux ménages ».

Cette phase du projet consiste à mettre à la disposition des populations, des appareils économes en énergies, à impliquer des acteurs pour la promotion des énergies renouvelables et à capitaliser les acquis de l'édition 2019, selon le directeur général de l'ANEREE, Issouf Zoungrana.

A l'entendre, cela permettra une meilleure gestion de la période de canicule qui frappe, chaque année, le Burkina Faso. Il a souhaité, pour ce faire, que les ménages adhèrent à l'action et que les partenaires privés mettent à la disposition des populations, les équipements à des prix préférentiels.

« Nous souhaitons qu'au moins dans 100 ménages, soient installés des kits solaires », a-t-il dit. Les stratégies pour y arriver sont particulièrement, a-t-il précisé, la communication sur l'action au niveau des réseaux sociaux et médias, l'identification et la prise de rendez-vous avec les partenaires et la négociation des tarifs à des coûts sélectifs.

Des conventions signées

Au cours de la cérémonie, des conventions ont été signées avec des entreprises évoluant dans le domaine énergétique.

Il s'agit notamment de la Société nationale burkinabè d'électricité (SONABEL), la Société nationale burkinabè des hydrocarbures (SONABHY) et l'Agence burkinabè de l'électrification rurale (A.B.E.R).

Le directeur général de l'ANEREE a salué, en outre, l'engagement de ses structures qui accompagnent le projet. Il a, par ailleurs, invité les populations des villes et campagnes du pays des Hommes intègres à visiter la « Maison des solutions énergétiques au Burkina Faso ».

Pour le parrain de la cérémonie, Daniel Bassolé, par ailleurs directeur général de la SONABHY, a rappelé que l'énergie est un élément fondamental pour le développement social et économique d'un pays.

A l'écouter, c'est ce qu'a compris l'Etat burkinabè en s'alignant sur la vision des Objectifs de développement durable dont son objectif 7 est de « garantir l'accès à tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable ».

Au vu de l'importance du projet de l'ANEREE, M. Bassolé s'est engagé à mettre tout en œuvre pour faciliter les conditions de vie des populations pendant les périodes chaudes, surtout les mois de mars à juin.

« Je vous rassure de ma disponibilité à soutenir le programme pour le bien-être des ménages », a-t-il fait savoir. Il a exhorté d'autres entreprises privées spécialisées dans la fourniture et l'installation d'équipements solaires à leur emboîter le pas.

En ce qui concerne les clients, il leur a demandé de saisir l'aubaine qu'offre l'ANEREE pour s'équiper avec des facilités négociées.

Le directeur général de la SONABHY a souligné que sa structure est depuis des décennies, engagée pour une disponibilité constante de l'énergie au profit des citoyens. L'Action canicule 4 est la deuxième édition du programme instauré par l'ANEREE.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.