Madagascar: Nosy Be - Mille touristes par semaine attendus en octobre

Les concertations se multiplient depuis l'annonce d'une éventuelle ouverture des frontières pour l'île de Nosy be au mois d'octobre. Les représentants du secteur touristique et ceux du ministère du Tourisme et du ministère de la Santé multiplient les brain-storming pour garantir les meilleures conditions d'accueil des touristes en matière de sécurité, de santé et de protocoles sanitaires.

«Un flux de mille touristes par semaine est attendu pour cette ouverture et les besoins logistiques devraient correspondre à cette prévision» relate un compte-rendu de réunion virtuelle tenue le 7 août. Ceci comprend la disponibilité des tests au départ, les prises en charge en cas de cas confirmé. Un projet d'extension provisoire de l'aéroport de Nosy be est envisagé.

Afin de correspondre aux exigences dictées par les protocoles sanitaires, des aménagements au terminal et au parking sont entre autres anticipés. Pour limiter les risques d'entrée illicite rapportée du côté de Madirokely où des voiliers tentent de pénétrer à Nosy be par exemple, le contrôle des frontières de Nosy Be ne sera pas des moindres. Les touristes devraient rester sur l'île et des stratégies adéquates sont indiquées en réflexion. Un programme de formation présentielle sur les protocoles sanitaires pour chaque corps de métier sera incessamment organisé sur l'île aux Parfums.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.