Madagascar: Financement - Une manne de quinze millions d'euros décaissée

Enième pluie de financements, cette fois ci, française. Dans le cadre du plan de riposte Covid-19, le gouvernement malgache et l'Agence française de développement (AFD) ont procédé à la signature d'un accord de financement de soixante milliards d'ariary pour améliorer la capacité technique du gouvernement dans sa gestion des risques de catastrophes.

« Le programme se construit autour d'un prêt de contingence, dont le décaissement est conditionné par la survenance d'une catastrophe naturelle. En parallèle, le gouvernement s'engage de façon complémentaire sur une matrice de politiques publiques impliquant une consolidation du système national de gestion des risques et des catastrophes, un renforcement de la capacité financière de l'État à intervenir en cas de catastrophe et une intégration de l'adaptation au changement climatique dans la planification territoriale et urbaine. » explique l'agence française.

Le prêt de contingence permettra de répondre aux besoins de financement de l'État alors que ses recettes diminuent, et de mobiliser des ressources complémentaires pour répondre à la crise sanitaire.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.