Algérie: Innovation et start-up - Yacine El-Mahdi Oualid en visite de travail en Italie

Alger — Le ministre délégué auprès du premier ministre chargé de l'Economie de la connaissance et des starts-up, Yacine El -Mahdi Oualid, a effectué une visite à Rome en Italie au cours de laquelle il a évoqué avec des ministres italiens de l'Economie et de l'Innovation les opportunités de partenariat et des perspectives de coopération bilatérale dans les domaines de l'innovation et des startups, a indiqué dimanche un communiqué de ce ministère.

Cette visite effectuée le 7 août dernier s'inscrivait dans le cadre du partenariat entre les deux pays en matière d'innovation et de promotion des startups et avait pour objectif d'ouvrir de nouvelles perspectives pour les startups algériennes en vue d'accéder à des marchés étrangers notamment européens, a précisé la même source.

Il s'agissait aussi de permettre aux investisseurs italiens d'accéder aux marchés africains via l'Algérie qui se veut un pôle incontournable de l'innovation en Afrique, a ajouté le communiqué.

Durant cette visite, la délégation algérienne s'est rendue au plus grand accélérateur italien, à savoir « Lventure » qui accompagne une centaine de startups, s'étalant sur 8500M2 et investissant plus de 86 millions d'euros, ainsi qu'un groupe industriel et géant de l'aérospatial italien « Leonardo» qui investit d'importants fonds dans les startups et les centres de recherche dans l'innovation ouverte (open innovation).

Une rencontre avec le ministre de l'économie italien, la ministre de l'innovation ainsi qu'avec le secrétaire d'Etat à la coopération économique avait été tenue permettant aux deux parties de discuter des opportunités de partenariat et des perspectives de coopération bilatérale en matière d'innovation et des startups, a fait savoir en outre le document.

M. Oualid a également mis en avant la qualité des projets innovants et les success stories et a invité les investisseurs italiens à s'intéresser de près à la dynamique startup en Algérie, mais aussi au fait que l'Algérie représente une véritable porte pour le marché africain.

Les deux parties se sont entendues sur la mise en place d'un programme d'échange de haut niveau en matière de financement, de transfert technologique et de recherche-développement dans le domaine de l'open-innovation et des starts-up.

Il a été convenu également qu'un protocole d'accord soit signé avant la fin de l'année en cours, et ce, après avoir étudié dans les détails la nature de cette coopération, a conclu le communiqué.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.