Algérie: Retour graduel des universités tenant compte des conditions sanitaires

Alger — Le Conseil des ministres, présidé dimanche par visioconférence par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a mis encore une fois l'accent sur un retour graduel aux bans des universités prenant en ligne de compte la réunion de toutes les conditions sanitaires.

Il a, à cet effet, insisté sur la prise en compte du "besoin d'étaler dans le temps le retour aux cours en tenant compte des impératifs liés aux conditions sanitaires et de leur évolution sur le terrain", selon les termes du communiqué rendu public à l'issue du Conseil.

Ce protocole a été présenté aux partenaires sociaux, expliquant en détail les points importants sur lesquels les chefs d'établissements doivent se baser pour l'organisation de la reprise des cours et de la pédagogie dans ses différentes facettes (évaluation, concours et examens).

Selon le document, les chefs d'établissements sont habilités à apprécier la situation propre à leurs établissements et à prendre les mesures idoines et ce, en se basant sur le mode opératoire "cadre" et également en se concertant avec les responsables pédagogiques, ceux des œuvres universitaires et avec le soutien des autorités locales.

Il est recommandé, également, concernant le transport une charge maximale de 25 étudiants par bus en assurant plusieurs rotation par jour jusqu'à 18h. Les œuvres universitaires mettront à la disposition des étudiants plus de 6.000 bus.

Concernant les inscriptions administratives des nouveaux bacheliers, le ministère a fait savoir que le protocole provisoire propose une procédure d'inscription à distance.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.