Mauritanie: Le Président Ould Ghazouani blinde ses fidèles lieutenants dans la nouvelle armature gouvernementale

Après la démission du Premier ministre, le ministre secrétaire général de la Présidence de la République, M. Adama Bokar Soko, a annoncé, ce dimanche après-midi, la composition du nouveau gouvernement. Des têtes fortes sortent du marbre et s'affirment comme des éléments clés du dispositif du Président Ould GHAZOUANI.

Un attelage gouvernemental bien dosé et orienté vers la résolution des défis majeurs du régime. À la loupe de l'armature nouvelle, un constat s'impose: les ministères de souveraineté sont entre les mains des fidèles.

Le Ministre de la Justice, est confie à Mohamed Mahmoud Ould Cheikh Abdoullah Ould Boya, celui des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens à l'étranger à Ismaël Ould Cheikh Ahmed, celui de la Défense nationale à l'officier intègre Hanena Ould Sidi.

Le stratégique ministère de l'Intérieur et de la Décentralisation est entre les mains du sécurocrate, Dr. Mohamed Salem Ould Merzoug.

Ce dernier a été reconduit pour ses résultats à la tête de ce département, dans un contexte sécuritaire qui interpelle les pouvoirs de la région du Sahel. Le Ministre de l'Économie,et de la Promotion des secteurs productifs, a été confié à Ousmane Mamoudou Kane.

Réputé aussi intègre et d'une probité appréciée, l'argentier de l'État est attendu sur le terrain de la relance économique. Bon nombre d'observateurs estiment que cette composition gouvernementale est un signe de rupture, de changement et de nouveau départ.

L'homme fort de Nouakchott entend aller vite, et réaliser ses chantiers annoncés lors de sa campagne présidentielle. Ces fidèles lieutenants, ont entre leurs mains l'armure et les armureries pour réussir le pari.

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.