Congo-Brazzaville: Art oratoire - Sema et Guer2vie de passage à « slam à l'appart »

Les slameurs congolais, Sema et Guer2vie ont participé, le week-end dernier, au rendez-vous virtuel « Slam à l'appart » qui offre à chaque occasion une opportunité d'expression et de visibilité pour les artistes du continent et de bien d'autres pays.

Rester à la maison avec les artistes poètes, slameurs et humoristes pour un moment d'échange ainsi que de partage en ligne, tel se veut le format de cette rencontre visant à valoriser et à promouvoir les artistes de divers horizons. Au total six artistes, précisément originaires du Congo, de la République démocratique du Congo, d'Haïti, du Cameroun, du Maroc et du Tchad, se sont exprimés lors du dernier show de ce rendez-vous, ayant duré une vingtaine de minutes.

Moment prisé par les amoureux de belles lettres, « Slam à l'appart » a mis, une fois de plus, le Congo en avant à travers les slameurs, Sema et Guer2vie. La vingtaine révolue, ces deux artistes se démarquent de plus en plus sur la scène nationale et très épris du slam, ils se plaisent à combiner le verbe et la musique pour exprimer leur passion et véhiculer des messages particuliers à travers cet art.

Concernant leur passage à Slam à l'appart, c'est Sema qui s'est lancé en premier avec un texte engagé autour des valeurs du vivre-ensemble. « On émane tous de l'existence, chacune des vies concrètes. Pourquoi tant de problèmes raciaux, des cris aux crises humanitaires, si au ciel on croit que c'est le père et ici-bas, la terre qui est la mère ? ... On dit que la famille n'est pas que biologique, je l'affirme... », déclarait-il lors de sa prestation. Sa pensée est une interpellation de l'humanité à faire preuve d'un peu plus de bon sens pour ne pas courir droit à sa perte.

Pour sa part, Guer2vie s'est penchée sur la guerre des sentiments en questionnant l'adversité entre l'amour et la trahison qui au final, ne sont que peine, souffrance et haine. Avec sa voix douce et imposante, la jeune artiste s'est toujours sentie à l'aise dans ce genre de registre sensible.

Notons que « Slam à l'Appart » est un rendez-vous culturel digital initié par l'artiste pluridisciplinaire sénégalais, Mike Sylla. Lancée depuis le mois de mai, l'initiative a mis sur le devant de la scène près d'une centaine d'artistes dans des disciplines variées avec pour objectif secondaire de mettre du baume au cœur des internautes en cette période de crise sanitaire mondiale causée par la pandémie de Covid-19. Le prochain rendez-vous est pris pour le 16 août en début de soirée.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.