Mali: Amadou Ousmane Touré, nouveau président de la Cour Constitutionnelle

Le sieur Amadou Ousmane Touré, Magistrat de son état, ancien directeur de Cabinet du Premier Ministre, ancien Vérificateur Général a été désigné vendredi, par ses pairs, président de la Cour Constitutionnelle en tant que doyen d'âge, a appris l'AMAP de source officielle.

Les neuf nouveaux sages de la Cour Constitutionnelle ont été nommés par le président de la République (3), par le président de l'Assemblée nationale (3) et par le Conseil Supérieur de la magistrature (3)

Il s'agit respectivement de: Aser Kamaté (magistrat), Amadou Ousmane Touré (magistart), Doucouré Kadidja Traoré (avocate), Me Maliki Ibrahim (avocat), Mohamed Abdouraham Maiga (magistrat), Madame Djénéba Karamenta (magistrate), Me Ba Haoua Toumagnon (avocat), Beyla Ba et Demba Tall (Magistrat).

Ces 9 nouveaux sages auront la lourde tâche de gérer la Cour Constitutionnelle du Mali, après la démission et l'abrogation du décret de sa présidente, Manassa Dagnioko et de 3 autres membres, suite à des contestations des résultats des dernières législatives, ayant occasionné des pertes en vies humaines, plusieurs blessés et d'importants dégâts matériels à travers le pays.

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.