Congo-Brazzaville: Musique - Berger Dimina sort son deuxième album

Chanté en langues kuni, lingala et français, le nouvel album du chantre ponténégrin Berger Dimina intitulé «Viens à Jésus» a été produit par la maison BD production. Il est déjà disponible sur certaines plates-formes de téléchargement.

L'œuvre est constituée de neuf titres, à savoir Jésus le rédempteur dans lequel l'artiste montre que la vie à un don de Dieu, Buni na musilé (que dois-je faire pour être sauvé), Se yo (seulement toi), Ndiobukulu ami (ma façon d'être sauvé), Alléluia est une action de grâce à l'Eternel pour ses bienfaits. Oh Yesu est un cantique dans lequel l'artiste résume toute la vie au nom de Jésus Christ qui donne ce qui est bon. Dans Ntumunu ami Berger Dimina fait un témoignage sur sa mère qui a consacré sa vie à l'évangélisation, une mission qu'elle a accomplie avec beaucoup de zèle.

Il y a aussi Supplication, une prière au Seigneur. Comme l'indique son nom, le nouvel album de Berger Dimina est un appel à suivre Jésus Christ le sauveur, un message bien exprimé dans le titre phare «Viens à Jésus». L'album et les clips sont déjà disponibles sur le site de téléchargement comme Amazon. Il sera bientôt vendu dans les différentes églises de la place.

Notons qu'outre l'album Viens à Jésus, Berger Dimina a sur le marché une première œuvre intitulée "7 victoires" sortie en 2018 avec sept titres, notamment Kiluntsi (effusion du Saint-Esprit), L'union, Losambo (la prière), Mon âme à Jésus, Na bomoyi na ngai (dans ma vie), Moi je chante Jésus et Le roi des rois.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.