Ile Maurice: Adieu Honda Fit - Un ancien officier de police escroqué de Rs 465 000

Un assistant commissaire de police à la retraite, âgé de 85 ans et habitant la région d'Albion a été escroqué d'une somme de Rs 465 000 par un importateur de voitures de seconde main. Ce dernier et son frère ne lui ont jamais livré une Honda Fit reconditionnée de couleur grise qu'il avait commandée pour son fils depuis le 2 décembre 2019.

Dans sa plainte faite au poste de police de Casernes Centrales, l'ancien officier de police a expliqué avoir rencontré le directeur de cette compagnie au matin du 2 décembre 2019 pour l'achat de cette voiture du Japon pour le montant de Rs 465 000. Il était prévu que le véhicule lui soit livré dans un délai de trois mois.

Ainsi le 4 décembre 2019, il avait effectué un dépôt de Rs 300 000 et le 10 juin de cette année la somme restante de Rs 165 000 qu'il avait créditée sur le compte de ce directeur. La Honda Fit n'a jamais été livrée et ce directeur a sorti toutes sortes de prétexte pour cacher son intention, dit cet ACP à la retraite. Ce directeur, selon la victime, a comploté avec son frère pour l'escroquer.

Le 29 juin dernier, on lui a fait croire qu'ils allaient remplacer la Honda Fit par une Toyota Vitz de 1320 cc de 2015.Ils avait présenté à son fils un contrat de vente incomplet qu'il avait signé. Après quatorze jours comme c'était convenu, il n'avait toujours pas reçu le document de propriété (horsepower). Ils n'avaient pas livré la voiture et encore moins remboursé la somme de Rs 465 000. Au contraire une facture datée du 22 juillet 2020 a été transmise le 24 juillet 2020 à 11 heures 52 sur le téléphone cellulaire de son fils sur lequel était mentionnée une cylindrée fictive à savoir 1190 cc au lieu de 1320 cc.

La Criminal Investigation Division de la Metropolitan Police de la division sud a été saisie de cette affaire.

A La Une: Ile Maurice

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.