Ile Maurice: Le risque que le navire se casse est une quasi-certitude, selon Pravind Jugnauth

Pointe d'Esny. (Archive)

Lors de sa conférence de presse aujourd'hui, Pravind Jugnauth est revenu sur l'état du MV Wakashio. Selon le Premier ministre, de nouvelles fissures sont apparues et le bateau va se casser.

«Li kler ki a enn moman, bato la pou kassé» a dit le Premier ministre. Plusieurs scénarios sont envisagés, y compris le pire. Il se peut que l'arrière du bateau, où se trouve encore plus de 1 900 tonnes métriques d'huile, s'endommage et l'hydrocarbure se retrouve à la mer. Le chef du gouvernement a précisé que cette éventualité est envisagée et les équipements pour faire face à cette catastrophe probable sont déjà là.

En ce qui concerne le pompage, l'exercice a recommencé ce matin. Une barge supplémentaire a été sollicitée pour transporter l'huile à terre. Entre hier et aujourd'hui, 500 tonnes métriques ont été pompées du Wakashio. 395 tonnes d'huile et 90 tonnes d'oil sludge ont été retirées de l'eau.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.