Algérie: Mila - Poursuite des efforts de prise en charge des sinistrés de secousses telluriques

Mila — Les autorités de la wilaya de Mila appuyées par les acteurs de la société civile continuent de déployer leurs efforts de prise en charge des sinistrés des deux secousses telluriques ayant frappé vendredi la commune de Hamala occasionnant de grands dégâts matériels aux quartiers du chef-lieu de wilaya.

Au stade chahid Belaïd Belkacem, transformé en centre de prise en charge des sinistrés, plus de 150 familles vivent sous des tentes après que leurs maisons aient été endommagées par les deux secousses, notamment dans les quartiers el Kherba, El Amel et 240 logements, a indiqué le président de l'APC de Mila, Brahim Benabderrahmane.

Les autorités locales et les institutions des divers secteurs, agissant dans le cadre de la cellule de crise mise sur pied immédiatement après le séisme qui "heureusement n'a pas fait de victimes", œuvrent à assurer aux sinistrés toute l'aide nécessaire surtout que le nombre de familles affluant au stade "n'a pas cessé d'augmenter du fait de la persistance des répliques et du phénomène de glissement de terrain ayant affecté plusieurs habitations des mêmes cités," a relevé l'édile.

Des dispositions pour empêcher l'apparition de Covid-19 parmi les résidents des tentes

Le camp des familles sinistrés a été renforcé par un centre médical dont une des tâches premières est d'assurer une veille sanitaire pour éviter une éventuelle propagation de l'épidémie de la Covid-19, ont indiqué à l'APS les services de la protection civile.

Concernant l'approvisionnement en eau potable des zones sinistrées et du centre d'accueil, les services de l'Algérienne des eaux (ADE) de Mila ont été renforcés par 20 camions-citernes dépêchés par plusieurs wilayas, a assuré la chargée de communication de l'ADE locale, Amina Abdedaïm.

La distribution de l'eau a été interrompue dans plusieurs communes à cause des ruptures enregistrées dans les canalisations du fait des deux secousses, a indiqué la même source, avant de préciser que "plusieurs pannes ont été réparées et les travaux se poursuivent pour terminer la réparation dans les plus brefs délais."

Vers la réservation de chalets pour l'accueil des sinistrés

De son côté, le wali de Mila, Abdelouahab Moulay, a affirmé que les efforts de l'Etat pour une bonne prise en charge des citoyens se poursuivent comme le prouve l'arrivée d'une délégation ministérielle sur ordre du Président de la République Abdelmadjid Tebboune immédiatement après cette catastrophe naturelle.

Il a également fait état d'un quota de 600 logements publics locatifs, dont les travaux sont actuellement en phase d'achèvement, pour les livrer "dans les plus proches délais" et y reloger les sinistrés, assurant que "toutes les préoccupations des citoyens sinistrés seront prises en charge et traitées dans les meilleurs délais."

Le responsable de l'exécutif de wilaya a insisté sur l'importance de la coopération des citoyens avec les autorités locales pour faciliter le travail des équipes techniques chargées de l'évaluation des dégâts occasionnés par les deux secousses de vendredi dernier.

Le Directeur général de l'organisme national de contrôle technique de la construction (CTC), Boumediene Oukaci, a assuré aux sinistrés que les équipes techniques sur le terrain procèdent à diverses inspections en vue "d'élaborer une expertise fiable et équitable des habitations de tous les sinistrés."

Le même responsable a ainsi annoncé qu'une équipe spécialisée a entamé aujourd'hui (lundi) une étude pour déterminer les causes des glissements de terrain enregistrés à travers les zones sinistrées et comprendre ce phénomène qui persiste depuis vendredi passé.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.