Ile Maurice: Déversement d'hydrocarbures à Pointe d'Esny - La contribution des autorités et des volontaires saluée

Pointe d'Esny. (Archive)
communiqué de presse

GIS - 11 août 2020 : Le Président de la République de Maurice, M. Prithvirajsing Roopun, a tenu à saluer la contribution de la police, des autorités et des centaines de volontaires qui se relaient sur place pour aider à contenir et à pomper les hydrocarbures qui se sont répandus en mer suite à l'échouement du vraquier MV Wakashio à Pointe-d'Esny.

Le Président était accompagné du ministre de l'Environnement, de la Gestion des Déchets solides et du Changement climatique, M. Kavydass Ramano, hier, lors d'une visite des lieux au parc marin de Blue Bay et à Rivière des Créoles. Le but était de constater de visu les dégâts causés par le déversement d'hydrocarbures du vraquier MV Wakashio ainsi que le travail abattu par les officiers des divers ministères de même que les volontaires. Il a également assisté à la réunion du National Crisis Committee du National Emergency Operations Command au service des Fisheries de Blue-Bay.

Se disant très concerné, comme l'ensemble de la population, par le déversement d'huile causé par le Wakashio, M. Roopun a ajouté que cette catastrophe est un 'grand malheur écologique' et que la situation s'est considérablement détériorée depuis vendredi dernier. Il a fait ressortir que cet incident est d'autant plus malheureux, car intervenant pendant la pandémie du Covid-19 quand la mobilisation des experts est perturbée. Le chef de l'Etat a aussi exprimé sa reconnaissance envers les pays amis qui n'ont pas hésité à se mobiliser pour venir en aide à Maurice.

Pour sa part, le ministre Ramano a déclaré que le pompage du fioul à bord du navire devrait reprendre hier soir. Il a rappelé que cet exercice a été perturbé par le temps capricieux et la mer démontée. Il a précisé que le premier réservoir défectueux à bord du Wakashio a été complètement vidé et que les autres réservoirs ont déjà été sécurisés. « Les autorités vont poursuivre les opérations de pompage », a-t-il soutenu, indiquant que 550 à 600 tonnes d'huile ont déjà été pompées du vraquier.

Pour rappel, le MV Wakashio s'est échoué le 25 juillet 2020 sur les récifs au large de Pointe d'Esny. Le vraquier transportait 200 tonnes de diesel et 3 800 tonnes de fioul. Jeudi dernier, les autorités ont confirmé qu'une fissure sur la coque du bateau laissait échapper du fioul.

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.