Sénégal: Covid-19 - La consultation tardive à l'origine de beaucoup de cas de décès

10 Août 2020

L'admission en service de réanimation des malades de la Covid-19 n'est pas synonyme de décès automatique.

Le coordonnateur de la prise en charge des patients atteints de Coronavirus, le Pr Moussa Seydi informe que minimum 50 % des patients ressortent vivant des services de réanimation.

Ainsi, dans l'émission «Objection» de Sud Fm, Moussa Seydi précise que « les personnes décédées en réanimation sont âgées, largement au-delà de la soixantaine.

Deuxièmement, ce sont des gens qui ont au moins deux comorbidités : diabète et hypertension... Et ce sont des personnes qui ont très souvent consulté tardivement », dit-il.

La prise en charge tardive des personnes a conduit pour la plupart à leur décès. « Le facteur clé, en vérité, c'est le retard de consultation », précise-t-il. Un retard souvent causé par la stigmatisation.

Au Sénégal, les cas de décès de la Covid-19 ont atteint 236 sur 11312 cas de coronavirus.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.