Cote d'Ivoire: CNRA - Les travailleurs plaident pour de meilleures conditions de vie

Le Collectif des syndicats du Centre national de recherche agronomique (Cnra) était face à la presse, le 10 août, au siège de ladite entreprise à Adiopodoumé. Objectif : plaider pour de meilleures conditions de vie, d'une part et dénoncer la non-satisfaction de leurs revendications, malgré plus de trois semaines de grève, d'autre part.

Ces revendications portent, entre autres, sur le non-paiement des primes de recherche aux chercheurs et les arriérés de cinq mois de salaire.

« Ils (leurs employeurs) s'étaient effectivement engagés à payer le salaire du mois de juillet le même jour et que de ce fait, rien ne justifiait la poursuite de la grève entamée le 20 juillet.

Malheureusement, nous faisons le triste constat qu'à ce jour, aucun des travailleurs du Cnra n'a reçu son salaire de juillet, alors que le directeur général s'était engagé dans ce sens», s'est désolé Dr Edmond Koffi, le porte-parole du Collectif.

Il a saisi cette occasion pour réclamer, en plus des revendications initiales, le reversement des prélèvements relatifs à la Couverture maladie universelle (Cmu) pour permettre aux travailleurs de bénéficier des prestations qui ne sont pas encore effectives; l'application du nouveau Smig ; la proclamation et le paiement des arriérés des promotions en catégories et en échelons des évaluations, de 2012 à 2019; le paiement du reliquat de l'indemnité de départ aux travailleurs admis à faire valoir leurs droits à la retraite depuis 2019.

Le Dr Edmond Koffi a également invité les autorités ivoiriennes à se pencher sur la situation des travailleurs du Cnra, afin que des solutions idoines soient trouvées à leurs préoccupations.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.