Madagascar: Propriété de la CUA - La chaîne MBS sommée de quitter Anosipatrana

Marc Ravalomanana critique avec virulence la décision de Naina Andriatsitohaina.

Le torchon brûle entre le camp Ravalomanana et la mairie d'Antananarivo. Après 20 ans de présence, presque jour pour jour, de la chaîne Malagasy Broadcasting System sur une propriété de la Commune urbaine d'Antananarivo à Anosipatrana, la mairie décide de mettre fin au contrat de location. Dans une lettre adressée au « gérant de la société MBS », le maire d'Antananarivo a décidé de « résilier le contrat de bail emphytéotique en date du 08 août 2000 » conclu entre la mairie et cette société de la famille Ravalomanana concernant le partenariat dans le cadre de l'occupation d'une propriété de la collectivité à Anosipatrana.

A l'époque de la signature du contrat, Marc Ravalomanana était encore maire de la capitale et crée la chaîne audiovisuelle MBS qui lui servira de relai efficace pour briguer le mandat de président de la République en 2001. Depuis plusieurs années, la chaîne MBS a été accueillie dans des locaux bâtis sur ce domaine appartenant à la municipalité et, maintenant, devrait plier bagage au plus tard dans les six prochains mois qui suivent la lettre du 30 juillet 2020 de l'actuel maire.

La chaîne de Ravalomanana devrait alors démanteler ses studios flambant neufs et chercher ailleurs un nouveau local pour ses installations. La sommation de la mairie est très mal vue dans le camp Ravalomanana. Ce dernier est vite monté au créneau pour dénoncer un coup politique. Voilà un dossier qui jette alors un coup de froid dans la relation, autrefois très cordiale, entre les familles Ravalomanana et Andriatsitohaina.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.