Madagascar: Quai barriquand - Une centaine de rondins de palissandre partis en fumée

Surprise pour les responsables du quai barriquand à Mahajanga-be, lieu de départ des bacs et vedettes vers Katsepy à Namakia, dans la nuit du jeudi. Des rondins de bois précieux ont brûlé derrière l'embarcadère. Les responsables du port, notamment du service des Douanes, ont ouvert une enquête.

« Il existe trois quais existent autour du port de Mahajanga, le quai botry et le quai barriquand qui ne sont pas sous notre contrôle. Cent trente sept rondins de palissandre gardés au quai barriquand et non pas dans l'enceinte du port de Mahajanga, ont brûlé. À préciser que le quai des bacs n'est pas sous la surveillance du service des Douanes. Des rondins de palissandre sont stockés sur ce quai, rassemblés en deux piles. L'une n'a pas été touchée par le feu », précise le receveur des Douanes de Mahajanga, le Dr Max Zafisolo, vendredi. L'autre pile qui comprend deux cent quarante huit rondins, est intacte.

Sur les quarante neuf conteneurs qui contiennent des bois précieux entreposés au port de Mahajanga depuis plusieurs années, 350 m3 de ces bois précieux ont été envoyés à Antananarivo, il y a un mois. Ils sont utilisés dans la construction du Colisée dans l'enceinte du Rova. Une trentaine de conteneurs remplis de bois de palissandre sont encore retenus dans le port de Mahajanga, sous bonne surveillance.

La direction interrégionale de l'Environnement et du développement durable de Boeny-Betsiboka est en train de mener une enquête.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.