Congo-Brazzaville: Santé - La fondation SNPC renforce l'hôpital Edith-Lucie-Bongo-Ondimba en médicaments

La structure en charge de la politique sociale de la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC) a mis à la disposition de l'Hôpital général Edith-Lucie-Bongo-Ondimba (HGELBO) des médicaments et autres consommables de santé qui servent non seulement à la prise en charge des cas de Covid-19 mais aussi et surtout des autres pathologies considérées comme facteurs aggravant de la pandémie.

« Les médicaments et autres consommables de santé que nous venons de recevoir faciliteront une couverture diversifiée puisqu'ils concernent l'ensemble des tiroirs pharmaceutiques des différents services de l'hôpital. C'est donc une assistance adaptée à nos besoins », a expliqué le directeur général de HGELBO d'Oyo, le Pr Donatien Moukassa, qui a en outre souligné qu'il s'agit d'un deuxième don de la part de la fondation SNPC en l'espace de quelques mois, le premier ayant servi à faire fonctionner à plein régime le service de radiologie.

Par ailleurs, le préfet du département de la Cuvette, Jean Christophe Tchicaya, qui a symboliquement réceptionné un kit de médicaments des mains du secrétaire général de la fondation SNPC, Marie-Joseph Letembet, a indiqué que ces produits serviront à l'amélioration de la prise en charge, en termes de soins, sur l'ensemble des circonscriptions sanitaires que compte le département.

Pour Marie-Joseph Letembet, le fait que ce don soit constitué prioritairement des médicaments permettant de soigner d'autres pathologies au moment où la Covid-19 fait rage s'explique. « Il est vrai que nous sommes dans une période pandémique liée à la Covid-19. Mais, il ne faut pas oublier d'autres maladies comme le paludisme, la tuberculose, le diabète... Donc nous devons lutter en même temps contre le coronavirus et contre ces maladies qui existent depuis toujours et qui peuvent compliquer la prise en charge de la Covid-19 », a-t-il fait savoir. Les données épidémiologiques sur la pandémie soulignent en effet que ceux qui décèdent de la Covid-19 ont pour la plupart des antécédents sanitaires liés à d'autres maladies qui deviennent alors facteurs aggravant.

Le gouvernement avait retenu l'hôpital général Edith-Lucie-Bongo-Ondimba au nombre des structures sanitaires devant assurer la prise en charge clinique des malades dans le cadre de la riposte à la Covid-19. Ainsi, les prélèvements faits dans la zone septentrionale du pays, dans le cadre du dépistage de masse, y sont analysés. Le don de médicaments et autres consommables de santé renforce sa capacité de prise en charge.

En rappel, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, la fondation SNPC a apporté en avril dernier une enveloppe de cent millions de FCFA dans le fonds de solidarité nationale. Deux mois plus tard, elle a réhabilité le centre de santé intégré du village de Tchiminzi, dans le district de Tchiamba-Nzassi, à 97km de Pointe-Noire avant de distribuer des masques dans les différents marchés domaniaux de Brazzaville. Selon Marie-Joseph Letembet, la structure ne va pas s'arrêter là.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.