Sénégal: LDC - Idrissa Gana Guèye, un porte-drapeau en mode remontada

Dakar — Le milieu de terrain sénégalais du Paris Saint Germain, Idrissa Gana Guèye, va débuter ce mercredi le "Final 8" de la Ligue des champions avec une volonté de se remettre dans le sens de la marche dans une période où il ne répond pas aux attentes de son club.

A 31 ans dans quelques semaines, l'ancien pensionnaire de Diambars et seul représentant sénégalais à cette compétition, semble avoir perdu la maîtrise qui a fait de lui l'un des meilleurs milieux de terrain en Premier League.

Débarqué l'été dernier au PSG en provenance d'Everton, le milieu des Lions devait faire parler sa grande science du jeu, mais après une seule soirée étincelante contre le Real Madrid en phase de poules, il a perdu de son éclat.

Ni en LDC ni dans les compétitions domestiques, l'ancien joueur de Lille (élite française) ne trouve la solution jusqu'à pousser son coach, l'Allemand Thomas Tuchel qui a fait des pieds et des moins pour le faire venir, à monter au créneau publiquement.

Au soir de la difficile victoire en Coupe de la Ligue contre Lyon, il y a une dizaine de jours, Tuchel n'a pas mis de gants pour évoquer les difficultés de l'international sénégalais.

"J'ai l'impression qu'il ne joue pas assez libre, avec la meilleure confiance. Mais il est important pour nous", a dit le coach allemand.

S'il dit continuer de compter sur le seul Sénégalais en lice avec son club pour les quarts de finale de la LDC qui démarrent ce mercredi à Lisbonne (Portugal), l'entraîneur du PSG n'avait toutefois pas hésité à faire entrer contre Lyon l'Espagnol Ander Herrera, qui "a joué pour Manchester United et des matchs avec pression". "C'était plus facile pour lui peut-être de gérer", a conclu Tuchel.

Difficile donc pour Idrissa Gana Guèye qui aura fort à faire ce mercredi contre l'Atalanta Bergame, une des équipes dont le jeu est loué par tous les spécialistes européens.

Interrogé sur les difficultés actuelles de l'international sénégalais par le quotidien dakarois L'Observateur, l'ancien sélectionneur des Bleus, Raymond Domenech, a commencé par évoquer le potentiel du joueur de plus de 30 ans. Et de conclure : "Là, je le trouve un peu en dedans par rapport à ce qu'il est capable de faire".

Mercredi, il s'agira pour Idrissa Gana Guèye, qui avait reçu les louanges de tous les spécialistes lors de ses débuts sous le maillot du PSG, de commencer une opération remontada pour se remettre dans le sens de la marche.

L'absence pour blessure de son coéquipier du milieu, l'Italien Marco Verrati, doit rabattre les cartes au milieu de terrain et il serait inspiré de briller pour permettre au PSG d'aller chercher ce trophée qu'il convoite tant.

Malgré tous les trophées domestiques dans le sac (championnat, coupe de France et coupe de la Ligue), le PSG et Idrissa Gana Guèye sont loin d'être rassasiés.

Idrissa Gana Gueye ne doit pas seulement aider le PSG à gagner, mais il doit aussi triompher pour sa propre carrière que certains observateurs commencent à situer loin du Parc des Princes.

Il doit aussi le faire pour le football sénégalais qui, après Sadio Mané et Liverpool en 2019, pourrait se targuer d'avoir un deuxième international vainqueur de la coupe aux grandes oreilles deux années de suite.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.