Angola: Le MEP contrôle plus de deux mille projets de production nationale

Luanda — Deux mille 749 projets sont actifs dans la base de données du ministère de l'Économie et de la Planification (MEP), représentant 80% des processus de la troisième étape, phase de mise en place du dossier de crédit, a déclaré mardi, le secrétaire d'État à l'Economie, Mário Caetano João.

Les projets sont inclus dans la Promotion au Producteur National du Ministère de l'Economie et de la Planification (MEP).

En ce qui concerne les programmes approuvés et décaissés, au cours de la semaine écoulée, malgré l'absence de nouveaux programmes, 188 restent valables, dont 34 sont payés (cinq de plus que lors de la période précédente).

Les cinq décaissements évalués à plus d'un milliard de kwanzas provenaient de la Banque de développement d'Angola (BDA), dans le cadre des mesures d'allègement économique.

Dans le briefing hebdomadaire du ministère de l'Économie et de la Planification, ce mardi, Mário Caetano João a annoncé que, depuis 2019 à ce jour, 75 milliards de kwanzas ont été décaissés pour les 34 projets.

Il a informé que, en mesures de secours, plus de quatre milliards de kwanzas ont été payés, tandis que dans le cadre du projet de soutien au crédit (PAC) plus de trois milliards de kwanzas.

Concernant la rubrique Avis 10/20 de la Banque nationale d'Angola (BNA), plus de 67 milliards de kwanzas ont été payés.

Concernant le suivi des projets, huit des 34 entreprises ont été visitées.

La séance d'information a permis de résumer l'activité dans le cadre du Programme d'appui à la production nationale, de la diversification des exportations et de remplacement des importations (Prodesi), du service d'appui au crédit et aux ventes, ainsi que de l'environnement des affaires.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.