Cameroun: Reconstruction de la mairie de Monatélé - Près de 48 millions de F déjà collectés

Le ministre Henri Eyebe Ayissi, initiateur de cette contribution spéciale des fils et filles de la Lékié a remis la cagnotte dimanche au maire, S.M. Prosper Parfait Bessala Mbassi.

C'est une mobilisation tous azimuts qui est en cours dans le département de la Lékié depuis l'incendie qui a ravagé l'édifice de la mairie de Monatélé le 14 juin dernier. Et c'est Henri Eyebe Ayissi, ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières, par ailleurs président du Comité départemental de mobilisation des élites et forces vives de la Lékié qui a sonné le tocsin.

Le 23 juin dernier, il a lancé une contribution spéciale de solidarité. Le projet a été engagé avec les 10 millions de F qu'il a injectés ce jour-là dans les caisses. Un million de F apporté par un tel, 50 000 F ajoutés par un autre... Les fils et filles de la Lékié ce sont par la suite mobilisés comme un seul homme pour offrir à leur ville, une nouvelle mairie digne de ce nom.

Dimanche 9 août dernier, jour de remise des fonds collectés, les contributions ont continué. L'on a encore entendu des 100 000 F, 50 000 F, 500 000 F, ajoutés à la cagnotte. La diaspora n'est pas restée indifférente. Tout comme les « amis républicains » de la Lékié. Les chefs traditionnels de la localité ont promis apporter leur participation. Mais dimanche déjà, le ministre Henri Eyebe Ayissi a remis la rondelette somme de 47.718.000 de F, à S.M. Prosper Parfait Bessala Mbassi, maire de Monatélé. « Après ce geste ô combien important, je voudrais vous exprimer au nom de l'ensemble des conseillers municipaux, des populations et en mon nom propre, notre profonde gratitude. Merci Monsieur le ministre », a insisté le maire, qui a promis commencer par le plus urgent dans les prochains jours.

Visiblement satisfait de l'ampleur prise par son projet, le Mindcaf a appelé ses frères et sœurs à continuer dans cette lancée. Henri Eyebe Ayissi les invite à consolider les bonnes pratiques de solidarité et d'unité dans leurs actions. « Il nous faut capitaliser et consolider les acquis », a martelé le ministre. Cette cérémonie qui se déroulait en présence de Patrice Simo Kamsu, préfet du département de la Lékié et de plusieurs autres personnalités, a été clôturée dimanche après-midi par une motion de soutien et de déférence de toute la Lékié au président de la République, Paul Biya.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.