Maroc: Le pays signe une convention pour promouvoir le football féminin

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) a annoncé le lancement d'une ligue professionnelle féminine de première et deuxième division à partir de la saison prochaine après la signature d'une nouvelle convention avec la Ligue Nationale du Football Féminin dans le but de conduire le football féminin à un niveau plus élevé.

Outre les deux divisions de la Ligue Nationale de Football Féminine, la FRMF créera également un championnat national U-17 en plus des championnats régionaux pour différentes catégories de jeunes à travers le pays.

L'annonce intervient quelques semaines à peine après le lancement de la toute première stratégie du football féminin de la CAF, un plan destiné à hisser le football féminin au niveau supérieur.

"Notre objectif est de développer le football féminin et de diffuser sa pratique dans toutes les régions du royaume", a déclaré le président de la FRMF Fouzi Lekjaa lors de la présentation de la convention.

"C'est une étape importante pour permettre aux talents féminins de pratiquer ce sport populaire dans de bonnes conditions et leur donner l'opportunité de débuter et de poursuivre leur carrière professionnelle."

Aussi, le nouveau plan vise à soutenir la gestion des clubs sur le plan administratif et financier à travers des formations et un accompagnement assurés par la Direction Technique Nationale et la Direction des Finances de la FRMF.

Le football féminin aura droit à un financement allant jusqu'à 130 000 $ pour les clubs de la ligue de première division et 86 000 $ pour la deuxième division afin de soutenir la rémunération des joueuses et du staff technique sur une base mensuelle.

La directrice du football féminin de la FRMF et entraîneure en chef de l'équipe nationale, Kelly Lindsey, décrit ce plan comme une révolution qui s'opère dans le but de développer le football féminin.

"Nous avons hâte de relever ces grands défis, surtout pour garantir aux filles et aux femmes des chances égales de progresser et de grandir dans le jeu, et de prendre le temps d'éduquer et de responsabiliser les grands leaders du football féminin, maintenant et dans le futur", a déclaré Lindsey.

La convention vise à augmenter le nombre de pratiquantes de football féminin à 90000 d'ici 2024, à former 10000 cadres techniques dans les clubs de football féminin et à développer le niveau du championnat national professionnel, du championnat régional de la ligue et du championnat des jeunes.

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.