Mali: Appel au respect des blessés et du personnel de santé

communiqué de presse

Bamako, Mali — - Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la Croix-Rouge du Mali (CRM) suivent avec attention le climat des tensions qui règne à Bamako ainsi que les conséquences humanitaires qu'il entraîne pour la population.

Le CICR et la CRM lancent un appel à tous pour que les éventuels blessés, le personnel de santé, les ambulances et les autres moyens de transport de blessés soient respectés.

« Nous sommes très inquiets des conséquences des troubles observés dans la ville de Bamako depuis quelques semaines. Nous rappelons que toute personne blessée ou malade a droit aux soins de santé, qu'elle fasse partie de la population ou des forces de l'ordre », a déclaré Klaus Spreyermann, chef de la délégation du CICR au Mali.

« Les secouristes de la CRM, le personnel soignant, les ambulances et les structures médicales doivent être respectés. Ils ne doivent pas être la cible de tout acte de violence ou de vandalisme, tel que le stipule la Loi N°09_018 du 26 juin 2009 portant sur l'utilisation et la protection de l'emblème et du nom de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge », a renchéri le secrétaire général de la CRM.

Le CICR est en discussions avec la Protection civile et la CRM afin de leur apporter le soutien nécessaire pour la stabilisation d'éventuels blessés et leur évacuation vers les structures de santé pour une meilleure prise en charge.

SOURCE Comité international de la Croix-Rouge (CICR)

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.