Niger: Attaque meurtrière - Comment se déroule l'enquête?

Après l'assassinat de six humanitaires français, leur chauffeur et leur guide dimanche dans le parc aux girafes de Kouré au sud de Niamey, la traque des assassins se poursuit assure le gouvernement. Sur le plan judiciaire l'enquête ne fait que commencer. Les enquêteurs nigériens devraient bientôt recevoir l'appui d'enquêteurs venus de Paris.

À Niamey, c'est le service central de lutte contre le terrorisme qui est chargé de l'enquête préliminaire. Ce service dépend du ministère de l'Intérieur, et comprend des gardes, des policiers et des gendarmes. Ce sont eux qui se sont rendus sur les lieux du drame le jour même Ils ont été accompagnés de plusieurs experts, notamment de la police scientifique.

Sur le plan judiciaire, le contact est déjà établi entre Niamey et Paris. Selon nos informations le parquet nigérien a en effet déjà reçu dès ce lundi une demande d'entraide judiciaire envoyée par le vice-procureur du pôle anti-terroriste français.

En attendant l'arrivée des enquêteurs parisiens, ce sont les gendarmes de la prévotée de la force Barkhane qui ont eu accès aux dépouilles mortelles. L'ambassade de France aurait aussi mis ses moyens à disposition pour aider à identifier en particulier un des deux corps calcinés, celui d'une des françaises tuées.

Dans l'urgence les experts nigériens ont procédé aux premiers prélèvements sur les corps des victimes. La police scientifique française devrait poursuivre ce travail dès son arrivée à Niamey.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.