Sénégal: Réinstallation des populations déplacées par le conflit en Casamance - Les Etats unis mettent 7 millions de FCFA dans l'accompagnement

Le gouvernement des États-Unis a décidé de prêter son concours au gouvernement du Sénégal dans ses efforts visant le recasement, dans leurs villages, des populations déplacées par le conflit en Casamance.

Dans un communiqué de presse, l'ambassade des Etats unis au Sénégal indique que le pays de l'oncle Sam a mobilisé une valeur de 7 millions de F CFA en vue de contribuer à renforcer la santé et la sécurité des personnes revenant à Bissine et des citoyens de Singhere Diola venues se réinstaller à Kaour pour des raisons de sécurité.

7 millions de francs Cfa. C'est le montant qu'a décaissé les Etats unis en vue de participer au recasement, dans leurs villages, des populations déplacées par le conflit en Casamance.

C'est ce qu'informe, à travers un communiqué de presse, l'ambassade du pays à Dakar. En effet, « le programme démocratie, droits et gouvernance de l'Agence des États-Unis pour le développement international (Usaid) a mobilisé des produits de première nécessité d'une valeur de 7 millions de F CFA en vue de contribuer à renforcer la santé et la sécurité des personnes revenant à Bissine et des citoyens de Singhere Diola venues se réinstaller à Kaour pour des raisons de sécurité ».

Cette assistance, à en croire le document, comprend un mini-forage, des stations de lavage des mains, 5 tonnes de riz, 20 paquets de savon, 200 kg de sucre, 10 cartons d'eau de javel, 200 litres d'huile, des seaux, des bassins, des matelas, des moustiquaires imprégnées d'insecticide et des superstructures de latrines ventilées, des outils de coupe, des pelles, des bêches, des pioches, des râteaux, des bâches pour abris et activités de transport.

Elle contribuera ainsi, selon le texte, à faciliter la réinstallation, dans le village de Bissine, commune d'Adeane, de 112 ménages déplacés et de 19 ménages originaires de Singhère Diola, commune de Kaour, désormais installés dans la ville voisine de Kaour.

« Selon le coordinateur du Comité de concertation pour le retour des populations déplacées, Malamine Diedhiou, il existe 14 villages déplacés, dont Singhère Diola, qui fait partie de l'arrondissement de Djibanar, commune de Kaour, et 13 autres, dont Bissine, dans l'arrondissement de Niaguis », rapporte enfin la structure dirigée par Tulibano Mushingi.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.