Sénégal: Matam se dote d'une plateforme de gestion des connaissances sur l'irrigation

Matam — Le gouverneur de la région de Matam, Mouhamadou Moctar Watt, a procédé mardi à l'installation d'une plateforme multi acteurs de gestion des connaissances sur l'irrigation dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d'appui à l'initiative pour l'irrigation au Sahel (PARIIS), a constaté l'APS.

La mise en place d'une telle plateforme illustre l'intérêt de ce projet pour Matam, une région à vocation agro sylvo pastorale dotée de potentialités naturelles importantes en matière d'agriculture, a laissé entendre le gouvernement lors de la réunion consacrée à l'installation de ladite plateforme.

Le chef de l'exécutif régional a particulièrement insisté sur le caractère stratégique de Matam notamment sa position importante dans la vallée du fleuve Sénégal qui en fait une zone d'irrigation.

Un projet qui se propose de mettre l'accent sur l'irrigation dans une telle localité se retrouve dans une zone de prédilection, a-t-il souligné, en rappelant que l'objectif du Sénégal depuis quelques années était de parvenir à une autosuffisance en riz en bénéficiant de l'apport important de la région de Matam.

De son côté, le directeur régional du développement rural (DRDR), Abdoulaye Camara, a salué l'approche projet du PARIIS portant sur une implication de tous les acteurs, les gages de sa réussite car permettant d'identifier à terme les bonnes pratiques et les contraintes.

Le coordonnateur du projet Aly Sané Niang a pour sa part fait état d'un début de réalisation d'aménagements en collaboration avec la Société nationale d'aménagement et d'exploitation des terres du Delta du fleuve Sénégal et des vallées du fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED).

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.