Burkina Faso: Culture, sport et loisirs - Les acteurs examinent le rapport de performance 2020

Le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou (micro) : «L'insuffisance des ressources allouées a entravé la mise en œuvre optimale des activités programmées».

La cérémonie d'ouverture de la revue à mi-parcours 2020 du cadre sectoriel de dialogue « Culture, sport et loisirs » a eu lieu, le lundi 10 août 2020, à Ouagadougou.

La revue du Cadre sectoriel de dialogue (CSD) est une opportunité offerte à l'ensemble des acteurs de la culture, du tourisme, des sports et des loisirs d'évaluer les contributions dudit secteur à l'atteinte des objectifs sectoriels du Plan national de développement économique et social (PNDES) pour le premier semestre en cours.

Selon le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou, c'est l'objectif principal de la revue à mi-parcours du Cadre sectoriel de dialogue, culture, tourisme, sport et loisirs (CSD/CTSL) ouverte le lundi 10 août 2020 à Ouagadougou.

« Cet exercice devrait, à terme, permettre d'examiner et de valider le rapport de performance à mi-parcours de l'année 2020 de notre secteur de planification.

Ce sera à travers le bilan d'exécution des programmations physique et financière du cadre de mesure de performance sectoriel et de la matrice des réformes stratégiques », a indiqué le ministre des Sports et des Loisirs, par ailleurs vice-président du CSD "Culture, Sport et Loisirs".

A l'écouter, les acteurs se pencheront spécifiquement sur les performances sectorielles au 30 juin 2020, l'état du fonctionnement du CSD, ses recommandations et les perspectives pour le reste de l'année 2020.

Selon lui, certains facteurs telles la situation sanitaire et l'insuffisance des ressources allouées aux différents ministères ont entravé la mise en œuvre optimale des activités programmées au cours du premier semestre de l'année 2020. Toutefois, l'on relève, a-t-il précisé, d'énormes acquis grâce à l'engagement et à la détermination de l'ensemble des parties prenantes.

« C'est l'occasion pour moi, une fois de plus, de féliciter ici l'ensemble des acteurs du cadre sectoriel de dialogue culture, sports et loisirs », a-t-il déclaré.

A ses dires, le gouvernement a, conformément à la loi N°034-2018/AN du 27 juillet 2018 portant pilotage et gestion du développement, entrepris la formulation d'une nouvelle politique nationale de développement devant servir de référentiel pour l'action publique sur la période 2021-2025.

«Les travaux de cette revue à mi-parcours sont donc couplés à ceux relatifs aux consultations sectorielles en vue de l'élaboration du nouveau Référentiel national de développement (RND)», a précisé le ministre Azoupiou.

Un projet de rapport de consultation sectorielle produit par le secrétariat technique, a-t-il annoncé, sera remis également aux participants pour amendement et validation.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.