Congo-Kinshasa: Banque Mondiale - Plus que quatre mesures à finaliser pour obtenir un appui budgétaire

La République Démocratique du Congo est en phase de remplir toutes les conditionnalités pour obtenir de la Banque Mondiale un appui budgétaire pour relancer son économie encore touchée par les effets pervers de la maladie à coronavirus.

C'est un constat fait lors de la séance de travail tenue par le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, avec une délégation de la Banque Mondiale, conduite par le Directeur des opérations pour la RDC, Jean-Christophe Carret, ce mardi 11 août 2020 à l'Immeuble Intelligent.

Selon Jean Christophe Carret, les échanges avec le chef du Gouvernement, ont permis d'évaluer l'état d'avancement de la réalisation de onze réformes politiques et économiques qui sont des conditionnalités pour l'obtention de cet appui budgétaire destiné à aider le Congo démocratique à surmonter le ralentissement de son économie causé par la pandémie de COVID-19. Sept de ces 11 réformes sont déjà acceptées par la Banque Mondiale, a confirmé le Directeur des opérations de la Banque Mondiale pour la RDC, et le Gouvernement congolais n'a plus qu'à finaliser les quatre mesures restantes, a-t-il conclu.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.