Congo-Kinshasa: Reprise du championnat - La Fecofa met en place un comité de pilotage contre Covid-19

Décidément, tous les ingrédients sont réunis pour que les Congolais, particulièrement les Kinois, ce peuple assoiffé du football, puissent retrouver leurs ambiances et débats dans les différents coins de la capitale, après environ 5 mois d'angoisse et d'émoi.

La reprise du prestigieux championnat de football congolais, "La Linafoot Division I" n'est plus qu'une affaire de jours. La Fédération congolaise de football association (FECOFA), vient de mettre en place un comité de pilotage contre la maladie à coronavirus, cette grande épidémie qui n'a épargné aucun pays dans le monde.

La mise en place de ce comité, COVID-FECOFA, c'est ça l'appellation, fait suite à la dernière rencontre, il y a pratiquement deux semaines, entre Constant Omari Selemani, et le Secrétaire National de l'équipe de riposte contre cette pandémie, le Dr Jean-Jacques Muyembe Tamfum, sur les possibilités de la reprise du championnat, tout en protégeant les joueurs contre le virus.

Le comité COVID-FECOFA qui a ouvert son bureau au sein même du bâtiment de cet organe faîtier du football congolais, sur l'avenue de la Justice, a comme mission de lutter contre ce virus dans l'organisation des compétitions nationales et internationales dans le pays. Il est donc composé de 13 membres, dont Constant Omari lui-même. L'homme moderne comme on l'appelle, ne veut pas que les joueurs évoluant dans le championnat congolais puissent être exposés au virus dans la pratique du football, leur métier de tous les jours.

La levée de l'état d'urgence sanitaire par le Chef de l'Etat n'est pas synonyme de la disparition de la maladie prévenait le virologue congolais, le Dr Jean-Jacques Muyembe lors de son entretien avec Omari Constant à l'Institut National de Recherche Biomédicale (INRB). Le virus est toujours là, au mieux, la maladie est toujours là. Le milieu sportif ne doit pas être un nouvel épicentre qui favoriserait de nouvelles contaminations.

Le comité COVID-FECOFA qui est une sorte d'extension du secrétariat national de riposte que dirige Muyembe, devra donc soumettre les joueurs régulièrement au test, surtout avant le match pour éviter les contaminations sur terrain.

Un plan national covid-sécurité en gestation

D'ores et déjà, le secrétaire général adjoint de la Fecofa, Belge Situatala Matuluakila, a présidé lundi une réunion, à la salle de conférence, pour la matérialisation de ce comité. Ils ont ensemble évalué les mesures sécuritaires qui doivent accompagner la reprise des championnats et compétitions. Ainsi, il a été décidé de la mise d'un plan national covid-sécurité qui sera suivi et strictement respecté par toutes les Ligues à travers le pays. Les experts en sécurité, le général Raus Chalwe et le colonel Tozindala animeront très prochainement un séminaire à l'intention des officiers de sécurité de clubs, au terme duquel, ce plan national sera mis en place.

En sa qualité d'officier national de sureté et la sécurité de la Fecofa, l'Inspecteur général de la PNC, le Général Raüs Chalwe Ngwashi, a récemment participé aux deux séminaires dans le cadre des dispositions particulières Covid-19 et Sécurité par rapport aux compétitions, organisés par la CAF, la FIFA et l'OMS. Le premier séminaire a eu lieu le 2 juin, le second le 2 juillet.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.