Cote d'Ivoire: Contrôle de l'exécution du Budget - La Banque de données de prix de référence mise en place

Le ministre du Budget et du Portefeuille de l'Etat, Moussa Sanogo, a procédé, le mardi 11 août 2020, à l'immeuble Sciam à Abidjan-Plateau, au lancement de la mise en exploitation de la Banque de données des prix de référence (BDPR), créée par décret le 9 avril 2020 pour mieux faire les prévisions budgétaires et consolider la qualité du contrôle de l'exécution du budget.

En présence des acteurs de la dépense publique, notamment les ordonnateurs, les gestionnaires et les contrôleurs, l'applicatif et son comité de suivi ont été présentés, et un guide d'utilisation a été symboliquement remis à cette occasion aux administrations conviées à la cérémonie de lancement.

Le ministre du Budget et du portefeuille de l'Etat, Moussa Sanogo, a indiqué que cet outil est une série d'indicateurs pertinents, qui « permettra de dégager des marges budgétaires afin que l'Etat dispose de moyens supplémentaires pour améliorer les conditions de vie des populations dans les domaines de la santé, l'éducation, des infrastructures… nécessaire à la réduction de la pauvreté ».

A l'en croire, la Banque de données des prix référentiels permettra également de mieux faire les prévisions budgétaires et de consolider la qualité du contrôle de l'exécution du budget.

Il a par ailleurs expliqué que cet outil est bénéfique aussi bien pour l'Etat que pour les opérateurs économiques dans la mesure où il permet de maîtriser et réduire les dépenses publiques et ainsi assurer une transparence de gestion.

Le sous-directeur de la direction des marchés publics, Brou Yao Paul, a expliqué, pour sa part, que la BDPR est constituée des prix par domaine d'activités, notamment les fournitures et équipements, les travaux et les prestations de services, et fait l'objet d'une mise à jour permanente.

Il a également ajouté que dans le cadre de l'assainissement des finances publiques, des mesures ont été prises par l'Etat de Côte d'Ivoire, notamment la maîtrise du budget de fonctionnement et d'investissement à travers une bonne connaissance des prix unitaires des fournitures, des services et des travaux par les acteurs de la chaîne du système des finances publiques.

Notons que la mise en place de cet outil a été conduite par la Direction du contrôle financier (DCF), la Direction des marchés publics (DMP) avec l'appui du Bureau national d'études techniques et de développement (BNETD).

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.