Cote d'Ivoire: Amadou Coulibaly - La communauté artistique rend hommage à l'ex-Premier ministre

Artistes chanteurs, peintres, écrivains, cinéastes, humoristes, comédiens, instrumentistes, danseurs, chorégraphes se sont retrouvés, le mardi 11 août, au Palais de la culture, autour de leur ministre de tutelle, Raymonde Goudou-Coffie, pour rendre un vibrant hommage à l'ex-Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, décédé le 8 juillet dernier.

La cérémonie a également enregistré la présence du ministre Siandou Fofana; de la secrétaire d'État chargée de l'Autonomisation des femmes, Myss Belmonde Dogo et du directeur exécutif du Rhdp, Adama Bictogo.

« Nous voulons pleurer un homme de lumière, un parrain, un artiste dans l'âme. Ce moment est voulu à l'unanimité par les artistes de Côte d'Ivoire avec un seul but, rendre un vibrant hommage à AGC. Un homme de valeur, d'humilité.

Un parrain pour les artistes. Il fut un balafonniste, un grand danseur. Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a été celui avec qui les artistes dans l'ensemble ont bénéficié d'énormes privilèges. Nous pleurons un homme de la culture.

Il incarnait les vertus d'un homme d'État », a indiqué Ouattara Karim, directeur général du Burida, qui s'exprimait en tant que cheville ouvrière de cet évènement.

« Une relation n'est forte que par sa densité. AGC était un compagnon, un grand frère, un repère. Il était habité d'un humanisme sans pareil.

Aujourd'hui, vous rendez hommage à celui qui a fait un don de soi pour la Côte d'Ivoire. Il avait une seule chose, le travail. C'était un artiste dans l'âme », a, pour sa part, témoigné le directeur exécutif du Rhdp.

Avant de leur demander de composer une œuvre musicale en l'honneur de l'illustre disparu. « Je m'engage à produire cette œuvre.

Elle sera offerte à ses enfants, son épouse, sa mère, surtout à son père, le Président Alassane Ouattara. Il faudrait que cette œuvre traverse le temps en mémoire de notre AGC », a-t-il déclaré.

La ministre de la Culture et de la Francophonie, Raymonde Goudou-Coffie, a félicité la communauté artistique pour cette initiative. « Je vous dis merci au nom du Président de la République, Alassane Ouattara.

Je voudrais vous prier d'être des personnes attachantes comme le fut notre AGC », a-t-elle appelé, avant de saluer l'ensemble des artistes, surtout les icônes de la musique ivoirienne pour leur participation.

Témoignages et prestations artistiques ont meublé l’événement.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.