Afrique: Journée de la jeunesse - L'engagement des jeunes pour une action mondiale

Le thème de la Journée internationale de la jeunesse 2020,   « L'engagement des jeunes pour une action mondiale », vise à mettre en évidence la manière dont l'engagement des jeunes aux niveaux local, national et mondial enrichit les institutions et les processus nationaux et multilatéraux. Ce thème vise aussi à tirer des leçons sur l'amélioration de leur représentation et leur engagement dans la politique institutionnelle formelle.

Alors que   l'ONU célèbre son 75e anniversaire   et qu'il ne reste plus que 10 ans pour faire du   Programme de développement durable   une réalité pour tous, la confiance dans les institutions publiques s'érode. Au niveau international, dans un monde de plus en plus polarisé, le système international de gouvernance traverse actuellement une crise de légitimité et de pertinence. Cette crise est enracinée dans la nécessité de renforcer la capacité du système international à agir de concert et à mettre en œuvre des solutions aux défis et menaces pressants, tels que certains conflits actuels ou des urgences humanitaires, mais aussi certains défis mondiaux, tels que   la pandémie de COVID-19   et les changements climatiques.

Permettre l'engagement des jeunes dans les mécanismes politiques formels accroît l'équité des processus politiques en réduisant les déficits démocratiques, contribue à des politiques meilleures et plus durables, et a également une importance symbolique qui peut contribuer davantage à restaurer la confiance dans les institutions publiques.

Le thème de cette année cherche ainsi à mettre en lumière l'engagement des jeunes à travers ces trois volets :

  • Un engagement au niveau local et/ou communautaire ;
  • Un engagement au niveau national (formulation de lois, politiques et leur mise en œuvre) ; et
  • Un engagement au niveau mondial.

Rejoignez vous aussi la campagne sur les réseaux sociaux en suivant le hashtag   #31DaysOfYOUth   pour célébrer les jeunes tout au long du mois d'août - avant et après la journée internationale - et pour mettre en avant leur engagement pour une action mondiale !

Protéger et mobiliser les jeunes dans la riposte à la COVID-19

La pandémie de COVID-19 a de graves conséquences économiques et sociales dans le monde et les jeunes y sont particulièrement vulnérables.  Pour une reprise inclusive et la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) au cours de la Décennie d'action, les jeunes constituent un élément clé !

La riposte des jeunes face à la COVID-19

Bien que la manière dont la maladie affecte les plus jeunes reste encore peu connue, les gouvernements sont mandatés dans le   Programme d'action mondial pour la jeunesse   pour garantir que leurs services répondent aux besoins des jeunes. Dans ces circonstances, il est important de veiller à ce que la jeunesse soit écoutée et prise en compte dans le déploiement des interventions sanitaires et non sanitaires en réponse à la COVID-19.

Renforcer la capacité des jeunes à prendre leurs propres décisions en matière de santé est également un élément clé de ce Programme d'action. Dans ce contexte, l'éducation sanitaire, la promotion de la santé publique et les informations factuelles sont essentielles pour lutter contre la propagation et les effets de la COVID-19, en particulier pour lutter contre la propagation de la désinformation en ligne. Le rôle des gouvernements ainsi que des organisations de jeunesse et des groupes communautaires est essentiel pour garantir la diffusion d'informations fiables sur la santé publique. Les jeunes eux-mêmes utilisent également les technologies en ligne pour diffuser des informations sur la santé publique de manière engageante, comme des vidéos, pour promouvoir un lavage des mains efficace ou expliquer comment la distanciation sociale peut sauver des vies.

Les jeunes innovateurs réagissent également face au virus grâce à des innovations à fort impact social : dans le monde entier, des initiatives sont en cours de développement pour générer et apporter un soutien aux populations à risque ou aux populations touchées par la pandémie. Si la plupart de ces initiatives se font sur une base volontaire (par exemple, les jeunes qui proposent d'acheter et de livrer de la nourriture aux aînés ou aux personnes à risque), elles peuvent également prendre la forme d'entreprises sociales. De nombreux pôles d'innovation technologique axés sur les jeunes aident les startups à développer des solutions efficaces pour lutter contre la COVID-19.

Plus de: UN

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.