Cameroun: Gospel - Yaoundé en mode Cantiques

Le 9 août dernier se tenait la deuxième édition du projet « Cantik Métiss » emmené par la chanteuse Annette O'konor.

Les férus de la musique gospel ont trouvé leur compte dimanche dernier à la Fondation Tandeng Muna à Yaoundé. C'était à l'occasion de la deuxième édition du projet « Cantik Métiss ». Un bout de femme coquette, dans une robe de tissu pagne fait son apparition sur scène. Avec sa voix de velours, Annette O'konor a servi des morceaux gospel célèbres, mais qu'elle a revisités à son goût. Ainsi, on a pu entendre « Entre tes mains j'abandonne », chanté en bulu, puis en anglais, ou encore « Quel beau nom » en langue bassa. Le timbre d'Annette O'konor a fait frissonner les nostalgiques tout en émerveillant les plus jeunes.

L'émotion était à son comble lorsque l'artiste a interprété le titre « Youpi » dans un rythme bend-skin. C'est pratiquement la moitié de la salle qui esquissait les pas de danse pour accompagner l'artiste. Le public très réceptif exprimait sa joie à travers youyous et applaudissements. Annette O'konor a fait son show pendant 45 minutes, en compagnie de deux danseuses et de son orchestre. Un marathon d'une dizaine de cantiques mixés avec du jazz, du bikutsi ou encore du Bend-skin, chantés en bulu, bassa ou encore en langues du pays bamiléké. L'artiste n'a pas hésité à ajouter de l'anglais et du français, dans le souci de toucher un plus large public. Rendez-vous a été pris pour la troisième édition de « Cantik Métiss ».

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.