Cameroun: Soutien - Trois start-up primées par la diaspora

L'association A Better Cameroon (Abc) a récompensé de jeunes entrepreneurs le 6 août dernier à Douala.

Trois prix en nature, d'une valeur de 500.000 F chacun. Voilà ce qu'ont reçu, ce jeudi 6 août à Douala, des promoteurs de start-up, évoluant respectivement dans le domaine de la livraison express, de la transformation agro-alimentaire et du packaging. Des prix octroyés par A Better Cameroon (Abc), association constituée par des Camerounais de la diaspora.

« Tous les trois mois, nous lançons un appel à candidatures à travers notre page Facebook. Le but est d'encourager l'entreprenariat jeune, et l'âge limite pour postuler est de 40 ans », explique Ornela Voundi, coordonatrice nationale de Abc.

Presley Tabi, promoteur de Agribiz Home, a reçu un broyeur à marteau tamiseur. Apport notable pour l'entreprise lancée en août 2019, dont l'usine est basée à Penja. « C'est à travers un forum Whatsapp pour jeunes entrepreneurs que je suis tombé sur cette possibilité. Je me suis dit que c'était une opportunité à saisir », indique Presley Tabi. L'histoire est quasiment la même que celle de Stéphane Kouam, à la tête de l'entreprise Micam depuis juillet 2017. Un groupe Whatsapp d'entrepreneurs l'a mis sur la piste. Jeudi, il recevait un chèque matérialisant l'acquisition d'une machine de rainage et de perforation. Equipement qui va « multiplier par quatre la capacité de production » de la structure de ce spécialiste d'économie industrielle, « par la mécanisation d'une opération qui était entièrement manuelle ».

Njitarie Moluh, promoteur de Blünto, a pour sa part reçu une moto neuve pour accroître la capacité de livraison de sa structure. Lui aussi s'est réjoui de cet apport, et en a remercié Abc.

L'association, créée en 2011, est intervenue depuis lors, outre l'entreprenariat jeune, dans l'éducation à la citoyenneté, la promotion de la santé, la promotion de l'agriculture, la prévention et la sécurité routière, etc.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.